Espace adhrent
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Lettre de Rexecode
Lettre (couverture)

Lettre de Rexecode

Lettre aux dirigeants

Chaque mois, pour nos adhérents, une mise en perspective de l'actualité économique française et mondiale (5 à 6 articles sur 4 pages) .

Publication réservée aux adhérents

Si vous êtes adhérent, connectez-vous pour avoir accès à plus d’informations.

Si vous souhaitez vous renseigner sur les modalités d’adhésion, contactez-nous.

2021: une année de récupération partielle

- Lettre du 7 janvier 2021

07/01/2021

Comme en 2020, les phases de restriction et de réouverture partielle risquent de se succéder en 2021 tant que la vaccination en masse des populations contre la Covid ne sera pas atteinte, soit au mieux au cours du 2e semestre. La virulence de l’épidémie variant fortement entre zones, les écarts de croissance se creuseront encore au bénéfice de l’Asie tandis que les économies occidentales continueront de fonctionner sous perfusion budgétaire et monétaire.

Montage avec photos Ibrahim Boran et Markus Spiske, Unsplash
Sommaire :
  • Zone euro: désinflation sectorielle plutôt que déflation
  • États-Unis : deuxième vague d’expansion budgétaire
  • Royaume-Uni : premiers impacts de la sortie de l’UE
  • Pays émergents: performance mixte des devises en 2020
  • Pays émergents: évolution contrastée des PIB par habitant

Les déséquilibres de financement internationaux s’accentuent avec la crise de la Covid

- Lettre du 2 décembre 2020

01/12/2020

La crise sanitaire a entrainé dans la plupart des pays une hausse des déficits publics, un recul des résultats des entreprises et une forte augmentation de l’épargne des ménages. Ces déséquilibres brutaux des conditions internes de financement accentuent les tendances préexistantes à la crise. Ainsi, les économies structurellement dépendantes de l’épargne extérieure sont de plus en plus débitrices. Inversement, les économies en excédent d’épargne sont de plus en plus créditrices. Cette divergence interroge l’évolution des parités de change et notamment celle du dollar ; elle accentue aussi les déséquilibres au sein de la zone euro.

Position extérieure nette
Sommaire :
  • La stratégie du chômage partiel en Europe
  • États-Unis : inquiétudes pour les ménages
  • Royaume-Uni : faiblesse inquiétante de la reprise
  • Chine : nouvelles inquiétudes sur la dette des entreprises
  • Inde : un rebond en trompe-l’œil

Actualités