Espace adhrent
Rester connecté
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Lettre de Rexecode
Lettre (couverture)

Lettre de Rexecode

Lettre aux dirigeants

Chaque mois, pour nos adhérents, une mise en perspective de l'actualité économique française et mondiale (5 à 6 articles sur 4 pages) .

Publication réservée aux adhérents

Si vous êtes adhérent, connectez-vous pour avoir accès à plus d’informations.

Si vous souhaitez vous renseigner sur les modalités d’adhésion, contactez-nous.

Budget 2020 : l’abandon de l’objectif de réduction du déficit est le prix du soutien de la demande

- Lettre du 1er octobre 2019

02/10/2019

Alors que les budgets 2018 et 2019 introduisaient les mesures phares du candidat E. Macron (réforme de la fiscalité du capital, bascule cotisations salariales-CSG, trajectoires de la suppression de la taxe d’habitation et de la baisse de l’IS, conversion du CICE en allègement), le budget 2020 prend acte des mesures présentées à l'issue du Grand débat, notamment la baisse de l'impôt sur le revenu. L’objectif de réduction du déficit public est délaissé au profit de la demande des ménages.

budget
Sommaire :
  • L’économie mondiale est sur un sentier de croissance durablement ralentie
  • France/Allemagne: des trajectoires croisées
  • Zone euro : d’où est venue la récession industrielle ?
  • Que faut-il attendre des tournants budgétaires en Asie ?

La petite croissance française se maintient, soutenue par le crédit et le déficit public

- Lettre du 1er septembre 2019

05/09/2019

Le taux de croissance trimestriel de l’économie française avait temporairement dépassé 3% l’an au début 2017, fortement stimulé par les gains de pouvoir d’achat résultant de la baisse du prix du pétrole. Il était ensuite tombé au voisinage de 1% l’an au début 2018, puis un peu au-dessus de 1,2% au début 2019, soit une croissance moyenne par ménage à peine positive. Avec 1,3 % en taux annualisé la croissance du 2e trimestre reste sur la tendance antérieure. Les indicateurs de conjoncture n’annoncent pas d’inflexion notable à court terme. Le crédit et la distribution publique soutiennent la demande finale.

photo © Christian Müller, Fotolia
Sommaire :
  • L’économie américaine rattrapée par le ralentissement mondial
  • Allemagne: l’industrie encore dans le dur
  • Les conditions de la croissance britannique s’étiolent
  • Yuan: une monnaie manipulée ?
  • Chine: des signaux conjoncturels mixtes

Actualités

Ne manquez pas