Espace adhrent

A-noter

Décryptage d'un chiffre ou d'une question économique

Pour un large public, nos économistes décryptent un chiffre ou une question économique dans un texte synthétique, souvent associé à une publication.

Voir aussi : La conjoncture économique en 10 graphiques, les Documents de travail et les notes Repères de politique économique.

Trésorerie des grandes entreprises et ETI: les prix des matières premières de plus en plus pénalisants

- Enquête Trésorerie - Novembre 2021

24/11/2021

Denis FERRAND

Point d’alerte de l’enquête de novembre auprès des trésoriers des grandes entreprises et des ETI: alors que l'appréciation de la situation de la trésorerie d'exploitation a passé un pic et que l’évolution de la trésorerie globale est jugée négative par une courte majorité de trésoriers, dans quelle mesure la hausse des prix des matières premières peut-elle constituer une menace ?

Enquête AFTE/Rexecode Influence des matières premières, nov 2021 (graphique)

L'enquête réalisée auprès des trésoriers des grandes entreprises et ETI début novembre confirme un point qui apparaissait déjà en octobre: l'appréciation de la situation de la trésorerie d'exploitation a d'ores et déjà passé un pic. Elle a culminé en juin et se dégrade depuis l'été. La situation de la trésorerie d'exploitation est certes toujours jugée bonne mais ne s'améliore plus.

Plus préoccupant, et en phase avec le constat précédent, l’évolution de la trésorerie globale est jugée négative par une courte majorité de trésoriers.

La hausse des prix des matières premières contribue nettement à la dégradation des opinions sur l’évolution de la trésorerie. 45% des trésoriers signalent que les cours des matières premières exercent une influence sur l’évolution de la trésorerie de leur entreprise. Et sans surprise, cette influence est jugée très majoritairement négative (le solde d'opinion atteint le niveau inédit de -37). C'est un point d’alerte de l’enquête de novembre: dans quelle mesure la hausse des prix des matières premières constitue-t-elle une menace sur l’évolution des trésoreries ?

En revanche, l’accès aux financements reste majoritairement aisé et les marges sur les crédits sont jugées plutôt basses même si elles se tendent un peu depuis 3 mois. Autre signal faible à surveiller: les délais de paiement des clients s’allongent, à l’inverse du règlement des fournisseurs, de sorte que le solde commercial devient défavorable à l’évolution de la trésorerie.

Voir la vidéo: synthèse des principaux résultats de l'enquête par Denis Ferrand (5 min)

Actualités

Etudes pour le débat public