Espace adhrent
Rester connecté
[Documents de travail]

Perspectives France 2019: consolider les réformes dans un environnement économique incertain

16/10/2018

Après un pic en 2017 et dans un contexte mondial moins favorable, l'économie française décélérerait en 2019. Elle reviendrait ensuite progressivement vers son rythme de croissance potentiel, de l'ordre de 1,2 à 1,3%. Un rythme insuffisant pour réduire vraiment le chômage et redresser les comptes publics. Si les réformes menées depuis 2017 sont de nature à renforcer à terme le PIB potentiel, la transformation du CICE en allègements de cotisations sociales interrompt le redressement de la compétitivité-coût.

Photo Cédric Dhaenens, Unsplash
• Notre scénario pour 2019 : retour de la croissance vers son potentiel - La probabilité d'un ralentissement graduel de l’activité mondiale se renforce. Plus dispersée, la croissance mondiale amorce un tassement depuis le 2e trimestre 2018 et décélèrerait à 3,2% en 2019. La montée des risques (...
[Enquête Trésorerie, Investissement et Croissance des PME]

PME : des conditions financières très favorables mais quelques signes de ralentissement

03/10/2018

Selon la dernière enquête Bpifrance Le Lab / Rexecode, la situation de trésorerie et l'accès au crédit des PME et TPE sont toujours très favorables. Dans un contexte de ralentissement de l’activité, l'évolution anticipée de l'investissement d'ici la fin de l'année est moins dynamique qu’en 2017 et les perspectives de demande sont jugées un peu plus incertaines. Les difficultés de recrutement restent néanmoins le principal frein à la croissance.

baromètre PME Bpifrance Le Lab - Rexecode - Trésorerie - sept 2018
Les principaux résultats du baromètre : • Trésorerie : Après plusieurs trimestres de repli, la trésorerie des PME s’est améliorée au cours des 3 derniers mois. Pour les prochains mois en revanche, les PME anticipent une trésorerie plus tendue....
[A-noter]

La dette publique flirte avec 100% du PIB en France quand elle se rapproche de 60% en Allemagne

28/09/2018

Alexandre VINCENT

L'Insee vient de publier les derniers chiffres de la dette publique, très attendus après sa récente révision à la hausse début septembre, d’environ 2 points de PIB, avec l'inclusion de la dette de SNCF Réseau. La dette publique brute s’établissait au 30 juin à 99,0% du PIB, en légère baisse, après avoir franchi la barre des 100% du PIB aux deux premiers trimestres de 2017. Cependant, la dette publique nette a augmenté plus fortement que la dette brute au deuxième trimestre 2018, témoignant d’une baisse de trésorerie.

• L’INSEE a revu à la hausse le montant de la dette publique le 7 septembre 2018. Elle est désormais estimée à 98,2% du PIB fin 2016 et 98,5% fin 2017, contre 96,6% et 96,8% auparavant. L’INSEE considère en effet que la dette de SNCF Réseau doit être intégrée à celle des administrations publiques...

Actualités

Ne manquez pas