Espace adhrent
couverture perspectives

Perspectives économiques

Notre scénario pour l'économie mondiale et française

Chaque trimestre la direction de la conjoncture de Rexecode présente en exclusivité à ses adhérents ses prévisions à deux ans pour l'économie mondiale et l'économie française.

Une fois par an, en mars, l'exercice est étendu à un horizon de cinq ans dans un dossier de perspectives à moyen terme.

Rexecode fait partie du panel de prévisionnistes du Consensus Economics et de Focus Economics, et présente régulièrement ses prévisions France au Haut conseil des finances publiques.

Croissance en France, de la prévision à la réalisation : performances de Rexecode et des principaux instituts sur les 20 dernières années.

 

Si vous êtes adhérent, connectez-vous pour avoir accès à plus d’informations.

Si vous souhaitez vous renseigner sur les modalités d’adhésion, contactez-nous.

2020-21: quelles perspectives économiques mondiales au temps du COVID-19 ?

- mars 2020

31/03/2020

Cette édition des Perspectives est consacrée à l'évaluation de l'impact économique de la pandémie de COVID-19. Nous proposons des perspectives conditionnelles pour l'économie mondiale en 2020 et 2021, en partant de l'exercice de décembre dernier et d'hypothèses sur l'évolution de la pandémie et des mesures de confinement de la population. Nous nous attachons à éclairer et à chiffrer les mécanismes de transmission du choc à l'économie.

Chirurgical masks Macau Photo Agency on Unsplash

Le choc associé à la pandémie et aux mesures de confinement adoptées dans un nombre croissant de pays pèsera lourdement sur l’activité.

L’impact final du choc dépendra largement de la durée des confinements qui affectent la vie sociale, les conditions de travail et de production. Il dépend de paramètres qui échappent à l'économiste: l’évolution de la pandémie et les décisions des autorités.

Les perspectives proposées dans ce dossier à partir des informations disponibles au 25 mars sont donc conditionnelles et reposent notamment sur deux hypothèses de travail pour la France et d'autres pays européens: la première, très favorable, est un confinement d'un mois, se terminant en France à la mi-avril, la seconde, d'un confinement de deux mois. Les chiffrages proposés permettent d'apprécier les conséquences de durées plus longues.

Les mécanismes de transmission du choc à l'économie

A court terme, aucune politique économique ne peut empêcher la diminution du revenu national mais elle peut influer sur sa répartition entre ménages, entreprises et administrations publiques.

Les gouvernements, c’est le cas en France, ont généralement choisi de préserver autant que possible le revenu des salariés au prix d'un accroissement du besoin de financement public. Pour les entreprises, le choc implique une baisse importante de l’excédent brut d’exploitation et plus encore du résultat net, baisse que les marchés boursiers ont sanctionnée.

En dépit des mesures de crédit et de report de paiement de charges sociales et fiscales, les entreprises les plus fragiles ne pourront éviter la cessation d’activité. Il en résultera une hausse du risque de crédit et une dégradation du bilan des banques. Il est très probable qu'à court terme les entreprises révisent en baisse ou reportent des projets d’investissement, puis resserrent les coûts.

Une récession probable en France et au niveau mondial

Ces mécanismes conduisent pour la France à une révision en baisse du taux de croissance de plus de 3 points en 2020 par rapport à notre scénario de décembre 2019 dans l’hypothèse d’un confinement d'un mois, et de près de 6 points s'il dure deux mois, ramenant la croissance en 2020 à respectivement -2,6% ou -4,9%. En 2021, le rebond serait plus fort dans le premier cas (+2,5%) que dans le second (+2,2%).

L'impact serait comparable dans les autres pays européens. Il serait plus fort en Italie voire aux Etats-Unis où la compensation des pertes de revenus des agents sont moindres. La croissance en Chine serait divisée par plus de 2 par rapport à 2019. Au total, la croissance du PIB mondial serait négative en 2020.

Table des matières :

- Présentation

- Vague et reflux de l’épidémie

- Quelles perspectives économiques mondiales au temps du Covid-19 ?

- Quel impact du confinement sur l’économie française ? Une approche par l’offre

- L’impact du choc de la pandémie sur le niveau de la demande en France

- Deux scénarios macroéconomiques pour la France

- Crise sanitaire, mesures de soutien et déficit public en France

- Le Covid-19 pourrait-il provoquer une nouvelle crise souveraine de la zone euro ?

Actualités

Ne manquez pas