Espace adhrent
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Perspectives économiques et Bilan de l'année > Perspectives économiques > Perspectives de croissance 2024-2025: l’embellie européenne face au défi français

Perspectives de croissance 2024-2025: l’embellie européenne face au défi français

- Juin 2024

21/06/2024

Une reconvergence des rythmes de croissance se dessine entre la zone euro et les Etats-Unis, tandis qu'en France les élections législatives surprise et la surenchère des programmes mettent au défi le prévisionniste. Faute de croissance interne, la Chine continuera de se tourner massivement vers l'exportation, au risque d’attiser des tensions commerciales déjà brûlantes. Cette concurrence exacerbée sera un enjeu majeur des prochaines années.

Prévisions de croissance du PIB Monde, Etat-Unis, Chine, France, Zone euro 2024-2025 (graphique et prévisions Rexecode)

Ce nouvel exercice trimestriel de prévision pour l'économie mondiale se déroule en pleine campagne pour les élections législatives en France, suite à la dissolution de l'Assemblée nationale au soir des élections européennes du 9 juin.

Denis Ferrand le rappelle en introduction de ce nouveau dossier de Perspectives de l'économie mondiale 2024-2025 : "Une prévision précise de l’économie française au moment où nous écrivons ces lignes relève de la fiction économique tant les promesses de rupture se confronteront rapidement à l’enjeu de leur financement. La crédibilité budgétaire apparaît comme la principale victime d’une campagne électorale qui laissera une économie en butte à une croissance lente.

Hors de France, l'ébauche d'une reconvergence des rythmes de croissance se dessine: la zone euro donne quelques signes de redémarrage de l'activité, à consolider, tandis que le ralentissement semble un peu plus tangible aux Etats-Unis. En l’absence de dynamique interne, la Chine continuera de chercher hors de ses frontières une croissance qu’elle ne trouve pas en son sein, au risque d’attiser encore un peu plus des tensions commerciales déjà brûlantes et de voir ses exportations se tasser.

L'évolution de la compétitivité européenne et de celle de la France dans un contexte de concurrence internationale exacerbée est un enjeu structurant des prochaines années. Il ne trouve pour l'heure aucune place dans les débats franco-français."

Voir aussi

Actualités

Etudes pour le débat public