Espace adhrent
Rester connecté
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Points d’actualité
couverture Point d'actualité

Points d’actualité

Des notes rapides sur des questions d’actualité ou à l'occasion de la publication d’indicateurs économiques clés tels les comptes trimestriels.

Publication réservée aux adhérents. En savoir plus.

Si vous êtes adhérent, connectez-vous pour avoir accès à plus d’informations.

Si vous souhaitez vous renseigner sur les modalités d’adhésion, contactez-nous.

Japon: des obstacles à surmonter à l’entrée dans l’ère Reiwa

- Situation économique, mai 2019

20/05/2019

La croissance de l’économie japonaise a été plus vive qu'anticipé au 1er trimestre, portée essentiellement par l’investissement public et les exportations nettes. Cette performance ne doit pas masquer le ralentissement de la demande domestique et externe. Face à des vents contraires, venus de Chine notamment, et compte tenu d’un plan de relance de faible envergure, un nouveau report du relèvement du taux de TVA n’est plus à exclure.

Japon - Croissance du PIB en volume

Royaume-Uni: l’anticipation du Brexit soutient la croissance début 2019

- Situation économique au Printemps - mai 2019

10/05/2019

A 2% l’an au 1er trimestre 2019, la croissance de l’économie britannique fait preuve de résistance. Elle est portée par la réaccélération de la demande interne (4,1% l’an) et par la poursuite d’un mouvement de constitution de stocks en anticipation du Brexit initialement prévu le 29 mars. La situation extérieure n’a en revanche jamais été aussi dégradée. Le déficit du commerce de marchandises atteint le niveau inédit de 8% du PIB.

Royaume-Uni : Solde commercial  en % du PIB

France : la consommation des ménages se fait attendre

- Siituation économique au printemps 2019

07/05/2019

Comme fin 2018, la croissance du PIB est estimée à 0,3% au 1er trimestre 2019. Par le jeu des arrondis, le rythme de croissance ralentit en fait à 1,2% l’an après 1,4% l’an. Dans cette première estimation, les dépenses de consommation des ménages sont moins dynamiques qu’anticipé et la contribution du commerce extérieur est négative. Notre prévision de 1,3% de croissance en 2019 s’en trouve confortée, à condition que l’augmentation de pouvoir d’achat des ménages débouche sur une accélération de la consommation.

France - Taux d'épargne brute des ménages

Etats-Unis : l’alignement des astres de la croissance

- avril 2019

26/04/2019

Le shutdown le plus long de l’histoire contemporaine américaine n’a pas eu raison de son insubmersible croissance. Elle accélère même à 3,2 % l’an, une croissance robuste et qui plus est, non inflationniste, le déflateur du PIB ralentissant à 0,6 % l’an. Toutefois, la croissance repose moins sur la consommation et l’investissement privé que lors des trimestres précédents. Elle procède d’un fort restockage accompagné d’un surprenant recul des importations, deux orientations qui paraissent peu pérennes.

Actualités

Ne manquez pas