Espace adhrent
Rester connecté
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Points d’actualité
couverture propos

Points d’actualité

Des notes rapides sur des questions d’actualité ou à l'occasion de la publication d’indicateurs économiques clés tels les comptes trimestriels.

Publication réservée aux adhérents. En savoir plus.

Si vous êtes adhérent, connectez-vous pour avoir accès à plus d’informations.

Si vous souhaitez vous renseigner sur les modalités d’adhésion, contactez-nous.

Chine: le ralentissement en douceur de l'économie est confirmé

- octobre 2018

19/10/2018

Le rythme de la croissance chinoise s’est affaibli au 3e trimestre à 6,5% sur un an, après 6,8% et 6,7% au 1er et 2e trimestres respectivement. Les mesures de relance contribueront à soutenir l’économie. Elles n’auront toutefois pas l’ampleur de celles de 2008. Elles permettront sans doute à la Chine d’atteindre son objectif officiel de croissance de 6,5% pour 2018. Pour l’instant, les banques sont encore réticentes à prêter aux entreprises privées. Des mesures ciblées sont attendues prochainement.

Chine : injection de liquidités via la MLF

USMCA: les points clés de l’accord commercial

- octobre 2018

12/10/2018

L’accord de principe entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique (USMCA), en prolongement de l’ALENA sera signé d’ici fin novembre, pour être ratifié ensuite par les pays signataires. L’accord porte essentiellement sur l’automobile et sur l’ouverture du marché laitier canadien. D'une durée de 16 ans, il sera révisé tous les 6 ans. Les mesures tarifaires sur l’acier et l’aluminium à l’encontre du Canada et du Mexique ne sont pas levées.

Mexique - revenu salarial horaire (graphique)

Italie : un poids de la dette publique inerte à court terme mais potentiellement explosif ensuite

- octobre 2018

11/10/2018

Le gouvernement italien a détaillé son projet de budget 2019 et les hypothèses économiques sous-jacentes. Sans surprise, les trajectoires de croissance et d’excédents budgétaires primaires (hors intérêts) pour la période 2019-2021 sont trop optimistes. Au-delà, il est difficile d’entrevoir une baisse durable du ratio de dette publique sur le PIB. Contrainte par son stock de dette et une croissance potentielle faible, l’Italie doit dégager d’importants excédents primaires et reste vulnérable à une remontée des taux d’intérêt.

Dette publique italienne à horizon 2030 (graphique)

France : la dette publique est proche de 100% du PIB

- Septembre 2018

27/09/2018

La dette publique brute s’établissait au 30 juin 2018 à 99,0% du PIB. Cette estimation tient compte d’une récente révision à la hausse, d’environ 2 points de PIB, dictée par les normes de la comptabilité nationale. Elle témoigne par ailleurs d’une inflexion du ratio, qui avait franchi la barre des 100% du PIB aux deux premiers trimestres de 2017. Cependant, la dette publique nette a augmenté plus fortement que la dette brute au deuxième trimestre, témoignant d’une baisse de trésorerie.

dette publique au sens de Maastricht - France (graphique)

Actualités

Ne manquez pas