Espace adhrent
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Lettre de Rexecode > Les limites de la politique monétaire de la BCE

Les limites de la politique monétaire de la BCE

- Lettre du 15 novembre 2014

13/11/2014

La baisse de régime de l’économie européenne pose périodiquement la question de la politique monétaire et de ses instruments. Les jugements sur les recours déposés en Allemagne contre les OMT (Outright Monetary Transactions), qui sont attendus "prochainement", relèvent donc d'une certaine importance.

En annonçant en juillet 2012 le principe du programme OMT (Outright Monetary Transactions), la Banque Centrale Européenne a réussi à éteindre l’incendie qui se propageait dans la zone euro, même si aucune transaction n’a été finalement réalisée à ce titre.

Des recours engagés en Allemagne invoquant l’illégalité de telles opérations ont amené la BCE à se tourner vers les TLTRO puis vers les achats de covered bonds et d’ABS, dont les marchés sont relativement limités.

La baisse de régime de l’économie européenne posant périodiquement la question de la politique monétaire, les jugements sur les recours attendus "prochainement" relèvent donc d'une certaine importance.

Sommaire :
  • Echos de l’AIECE : lenteur et disparités de la reprise européenne
  • Royaume-Uni : la hausse des taux à nouveau repoussée
  • La chute d’activité dans les travaux publics devrait se prolonger
  • La grille de changes bouleversée
  • Etats-Unis : le chômage baisse, les taux ne montent pas
Voir les documents

Actualités

Focus