Espace adhrent
Rester connecté
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Lettre de Rexecode > Il n’y a pas encore de conundrum des taux longs

Il n’y a pas encore de conundrum des taux longs

- Lettre du 7 décembre 2017

07/12/2017

En février 2005, Alan Greenspan avait créé la surprise avec sa fameuse remarque sur le « conundrum » des taux longs. Il considérait comme une énigme que les taux longs restent faibles alors que le FOMC avait relevé trois fois le taux des fonds fédéraux. Quand un banquier central ne comprend pas, il y a lieu de s’inquiéter. Faut-il voir dans la situation actuelle un nouveau conundrum, cette fois peut-être au niveau mondial ?

Sommaire :
  • Encore quelques pas à franchir pour une réforme fiscale américaine amincie
  • Royaume-Uni : un solde commercial déterminant
  • Espagne : incertitudes catalanes
  • Zone euro : les contraintes d'offre se resserent mais ne libèrent pas l'inflation, pour le moment
Voir les documents

Actualités

Ne manquez pas