Espace adhrent
Page d'accueil > Indicateurs et Graphiques > Enquête Trésorerie, Investissement et Croissance des PME > TPE et PME: la détérioration de la trésorerie et le recul des intentions d'investissement se poursuivent en octobre

TPE et PME: la détérioration de la trésorerie et le recul des intentions d'investissement se poursuivent en octobre

- Baromètre "Trésorerie, Investissement et Croissance des PME", Novembre 2022

17/11/2022

Les dirigeants de PME et TPE interrogés début octobre, estiment que les hausses de coûts pèsent de plus en plus sur leur trésorerie et s’attendent à une poursuite de sa dégradation à court terme. L’essoufflement de la dynamique d’investissement se confirme également malgré des conditions d’accès au financement encore jugées favorables. L’inflation des prix semble cependant se stabiliser, tandis que celle des salaires continue d’augmenter.

Baromètre TPE-PME Novembre 2022 Trésorerie

• Les dirigeants de PME/TPE font part d’une dégradation de leur trésorerie au cours des 3 derniers mois (solde d’opinion à −24 points) et 32% anticipent à une dégradation ces 3 prochains mois. Le jugement sur la trésorerie actuelle se dégrade aussi (−3 points).

49% des dirigeants comptent investir ou ont investi cette année, une proportion de nouveau en baisse sur le trimestre et sur un an. Les répondants estimant que leurs dépenses d’investissement baisseront (33%) dépassent largement ceux anticipant une hausse (19%). L'industrie se distingue, avec une hausse de la part des dirigeants investissant en 2022. Malgré une légère baisse, le motif environnemental reste bien plus cité qu’avant la pandémie (39% ce trimestre contre 24% en moyenne sur 2018-2019).

• Les conditions d’accès au crédit restent favorables malgré le contexte des hausses de taux. La part de dirigeants témoignant de difficultés de financement de (a) leur exploitation courante augmente de 2 points, à 18%, se rapprochant des niveaux d'avant-crise (b) leurs investissements est stable à 15%.

Les difficultés de recrutement, stables, restent la première préoccupation, citées par 59% des dirigeants. Deuxième frein à la croissance, les coûts et prix trop élevés inquiètent toujours (cités par 43% du panel, +15 points sur un an), alors que les difficultés d’approvisionnement reculent un peu: 74% des dirigeants se disent concernés (-4 points) mais 41% d’entre eux pensent qu’elles ne se résorberont pas avant au moins 1 an. Les contraintes de demande progressent fortement ce trimestre.

Focus de cette édition

Le PGE : les PME TPE ayant obtenu un Prêt Garanti par l’État (63% des entreprises ayant répondu à l’enquête) sont 63% à en avoir utilisé la majorité ou la quasi totalité (+ 6 points). 11% l'auraient remboursé ou le feraient dans l'année. 80% l’amortiraient sur plusieurs années. 9% des dirigeants craignent de ne pouvoir rembourser.

Salaires et prix : 76% des dirigeants de TPE / PME ont ou anticipent d’augmenter le salaire de leurs collaborateurs en 2022 (+26 points depuis février), 64% en 2023. 58% prévoient une hausse de leurs prix de vente en 2022, une proportion est quasi stable depuis février, et 62% pour 2023.

Problématiques énergétiques et investissements verts : parmi les PME / TPE utilisant du gaz, 38% pensent ne pas pouvoir réduire leur consommation à production constante. C’est le cas de respectivement 35% et 22% des entreprises utilisatrices de pétrole et d’électricité. 24 % des dirigeants ont réalisé des investissements "verts" ces trois dernières années et 35% comptent en réaliser dans les trois prochaines années.

Actualités

Etudes pour le débat public