Espace adhrent
Page d'accueil > Indicateurs et Graphiques > Enquête Trésorerie Grandes entreprises et ETI > Grandes entreprises et ETI: l’opinion sur l’évolution de la trésorerie globale plonge

Grandes entreprises et ETI: l’opinion sur l’évolution de la trésorerie globale plonge

- Septembre 2022

19/09/2022

En Septembre, le solde d'opinion des trésoriers des grandes entreprises et des ETI sur la situation de la trésorerie globale plonge fortement (-20 points) pour s'établir sous sa moyenne de long terme à -19,3%. Cette forte détérioration, qui contraste avec la légère dégradation de la trésorerie d’exploitation (-0,7 point), s’explique sans doute au moins en partie par des accès au financement plus compliqués.

Enquete trésorerie septembre 2022

Question : Votre situation de trésorerie est-elle, par rapport au mois précédent, améliorée, au même niveau ou dégradée?

• En septembre, le solde d’opinions des trésoriers des grandes entreprises et des ETI sur la situation des trésoreries d’exploitation semble plutôt se stabiliser, reculant légèrement (-0,7 point). Par contre, le jugement sur l’évolution de la trésorerie globale plonge de 20 points, pénalisé sans doute au moins en partie par des accès au financement plus difficiles.

• L'opinion sur les marges de crédit évolue peu, restant à un niveau très dégradé (-1,9 point, à -28,7%) après sa forte chute de juillet. Les recherches de financements sont vues comme difficiles.

Dans un contexte de risque de pénurie d'énergie, une part historique des trésoriers (53%) s'estime concernée par l'évolution des prix des matières premières tandis que l’opinion sur leur influence retrouve son point le plus bas. Alors que l’euro est toujours à la parité face au dollar, les inquiétudes sur le taux de change s’aggravent de manière relativement mesurée.

• Les délais de paiement des clients progressent tandis que ceux de paiement des fournisseurs sont stables. En conséquence, le solde commercial s’allongerait modérément.

Prochaine parution : 17 octobre 2022

Actualités

Etudes pour le débat public