Espace adhrent
Rester connecté

Jean-Luc Mélenchon président : notre scénario

- Présidentielle 2017

22/03/2017

La relance par la dépense publique butera rapidement sur les déséquilibres des finances publiques et sur le déficit extérieur. Le changement monétaire annoncé dans le "plan B" entraînera un choc récessif sans précédent pour l’économie française, sans pour autant éviter la restriction budgétaire dès 2019.

Jean-Luc Mélenchon prévoit d'inaugurer son mandat par une forte relance par la dépense publique. Celle-ci butera rapidement sur les déséquilibres des finances publiques et sur le déficit extérieur. Le déficit public supplémentaire créé par les mesures annoncées serait de 80 à 100 milliards d’euros dès 2018, soit un déficit annuel de 7% du PIB.

Le changement monétaire provoquera un choc négatif sans précédent sur l’économie française. Les pertes liées à la dévaluation l’emporteraient très rapidement sur les gains, avec une spirale inflationniste, et la rigueur budgétaire, à laquelle la sortie de la zone euro était censée permettre d’échapper, deviendrait inévitable dès 2019.

Aller plus loin :

 

Notre analyse détaillée du programme de Jean-Luc Mélenchon

Document de travail N.62, pages 105 à 112

- Les mesures et leurs effets budgétaires ex ante
- Les impacts économiques mesure par mesure et l'impact global
- Notre prévision économique de moyen-terme sous le quinquennat

Voir aussi pages 22 à 30 : La question du changement de monnaie.

 

Le programme de Jean-Luc Mélenchon (avenirencommun.fr)

"L'avenir en commun"

ouvrage paru le 1er décembre 2016.

Actualités

Ne manquez pas