Espace adhrent
Rester connecté
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Veille documentaire > Document de la semaine > Compétitivité : une décennie perdue pour la productivité (Forum économique mondial)

Compétitivité : une décennie perdue pour la productivité (Forum économique mondial)

Rapport sur la compétitivité mondiale 2019 - Forum économique mondial

14/10/2019

Le Rapport sur la compétitivité mondiale 2019 du Forum économique mondial constate que la plupart des économies sont loin d’avoir atteint le niveau idéal de compétitivité. En dépit des liquidités injectées depuis la crise de 2008, les investissements favorables à la productivité (infrastructures, R&D, etc.) ont été insuffisants. Les politiques budgétaires et structurelles doivent prendre le relais.

Le Forum économique mondial a refondu en 2018 son indice de compétitivité (Global Competitiveness Index 4.0) pour rendre compte de l'ensemble des facteurs déterminant la productivité et la croissance économique. Sur la base de cet indice, il publie annuellement son Rapport annuel sur la compétitivité mondiale qui classe 141 économies sur une échelle de 0 à 100.

Avec un score de 84,8 points (+1,3), Singapour devient l’économie la plus compétitive en 2019, grâce notamment à l’augmentation du trafic commercial vers ses ports à la suite des tensions commerciales mondiales. Elle détrône les États-Unis, qui passent à la 2ème place et devancent Hong Kong, les Pays-Bas et la Suisse. La France gagne 2 rangs par rapport à 2018 et se classe 15ème avec un score de 78.8 points.

Selon le Forum économique mondial, dix ans après la crise financière internationale, l’économie mondiale reste ancrée dans un cycle de croissance à productivité faible ou nulle, malgré l’injection de plus de 10.000 milliards de dollars par les banques centrales dans l’économie. Ces mesures ont certes permis d’éviter une récession plus importante, mais les investissements visant à augmenter la productivité, comme les nouvelles infrastructures, la R&D et le développement des compétences de la main d'oeuvre, sont restés insuffisants.

Selon le Forum économique mondial, il est donc essentiel que les économies s'appuient sur les politiques budgétaires et les réformes structurelles adéquates pour affecter davantage de ressources aux facteurs de productivité, en poursuivant simultanément les trois objectifs de croissance, d'inclusion et de durabilité.

The Global Competitiveness Report 2019
World Economic Forum, octobre 2019

Actualités

Ne manquez pas