Espace adhrent
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Synthèse conjoncturelle > La question de l'inflation domine la conjoncture macroéconomique et les fluctuations des marchés

La question de l'inflation domine la conjoncture macroéconomique et les fluctuations des marchés

- Synthèse du au 24 janvier 2022

24/01/2022

Le thème de l’inflation a contribué à la volatilité récente sur les marchés financiers et continue de dominer la conjoncture macroéconomique. L’anticipation d’un resserrement monétaire rapide a pesé sur les marchés boursiers américains. Le taux d'inflation bat des records, notamment en zone euro et au Royaume-Uni. En Chine au contraire, la détente monétaire se poursuit.

Etats-Unis - Indice S&P500 (sectoriel)

Wall Street a clôturé dans le rouge la semaine passée. Le S&P500 a reculé de -5,7% (-8,3% depuis le début 2022, après une hausse spectaculaire en 2021), plombé par le secteur technologique, et le NASDAQ de -7,6%.

Les marchés anticipent désormais quatre hausses de taux de la Fed en 2022, contre trois pour ses gouverneurs (Dot plots de décembre). Cela n’annonce pas forcément un retournement, des indicateurs tel que le spread de taux entre entreprises High yield et Investment grade restant par exemple dans le vert.

L’inflation domine toujours l’actualité dans les pays émergents ou en zone euro. Au Royaume Uni, elle est au plus haut depuis 30 ans (+5,4% sur un an en décembre), augurant d'une hausse de taux de la BoE dès février.

A l’inverse, la détente monétaire se poursuit en Chine avec de multiples baisses de taux de référence, visant à favoriser le crédit.

Actualités

Etudes pour le débat public