Espace adhrent
Page d'accueil > Rencontres et débats > Conférences-débats > "La visée hégémonique de la Chine" par Antoine Brunet

"La visée hégémonique de la Chine" par Antoine Brunet

Conférence-débat - mars 2012

16/03/2012

Antoine BRUNET

Antoine Brunet a présenté les principales conclusions de son essai consacré à la stratégie économique et commerciale agressive de la Chine, dont le dispositif central serait la sous évaluation de sa monnaie et l'objectif final la domination globale.

La visée hégémonique de la Chine couverture

Antoine Brunet, co-auteur de " La visée hégémonique de la Chine ", a présenté aux adhérents de Coe-Rexecode les trois principales thèses de son ouvrage, nominé pour le Prix Turgot 2011 du livre d’économie financière :

1- Le mercantilisme est à l’origine des "très grandes crises économiques" que le monde a connu : à la fin du 19° siècle, dans les années 1930, en 2007. Ces crises s'opèrent toujours aux dépens des pays non mercantiles.

2- La Chine a opté depuis 1989 pour une stratégie mercantiliste conquérante, dont le principal atout est un régime totalitaire qui lui permet à la fois de contrôler le coût de la main d'oeuvre et le change (le Yuan est constamment sous-évalué contre toutes les devises). Cette stratégie, source de déséquilibres majeurs, a fait basculer en 2007 les Etats-Unis et leurs alliés dans la crise et les y maintient.

3- De la domination commerciale à la domination géopolitique. La Chine accumule des réserves de change considérables et peut ainsi espérer dominer le marché des dettes souveraines, devenir le prêteur en dernier ressort de la planète, remplacer le dollar par le yuan comme monnaie de réserve dominante. Elle accumule également les équipements militaires stratégiques.

La visée hégémonique de la Chine : L’impérialisme économique
Antoine Brunet (Président de AB Marchés), Jean-Paul Guichard (Professeur à l'Université de Nice Sophia-Antipolis), Paris, éditions L’harmattan, Février 2011

Voir aussi le dossier de presse sur le site de l'éditeur avec notamment les compte-rendus parus dans la presse (Le Monde, Les Echos, Le Nouvel économiste, etc.).

Voir aussi

Actualités

Ne manquez pas