Espace adhrent
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Points d’actualité > Zone euro : la divergence des balances courantes n'est pas extrapolable

Zone euro : la divergence des balances courantes n'est pas extrapolable

06/09/2011

Cette note décrit l'ampleur des déséquilibres des balances courantes au sein de la zone euro. Déséquilibres que, par manque de surveillance ou par défaut de supervision fédérale, on a laissé s'opérer et se prolonger depuis le milieu des années 2000 et qui menacent aujourd'hui la viabilité de la zone.

Solde des balances courantes en % du PIB Allemagne - France - Italie - Espagne

Les marchés financiers s’interrogent sur la viabilité de la zone euro dans son mode de fonctionnement actuel. Sans apporter de réponse claire, ils avertissent les gouvernants de la zone que les évolutions constatées ne sont pas soutenables et que les trajectoires empruntées par certains pays depuis longtemps déjà doivent être drastiquement corrigées.

Nous avons analysé les trajectoires des balances courantes des pays de la zone euro depuis sa création. Un clivage s'est opéré depuis le mileu des années 2000. Pour simplifier, les pays du Nord dégagent des excédents courants chroniques, les pays du Sud des déficits.

Il n'est pas seulement nécessaire de rééquilibrer les finances publiques, mais aussi et surtout de redresser la compétitivité de certaines régions de la zone.

Cela nécessite du temps, si bien que, sans avancée claire vers un fédéralisme dans la gestion des politiques budgétaires et plus largement de régulation macro-économique, les marchés, par nature impatients, risquent de continuer à être secoués vigoureusement, éventuellement jusqu'au krach.

Etudes pour le débat public