Espace adhrent
Rester connecté

Où en sont les dettes publique et privée dans le monde ?

- mars 2018

20/03/2018

La dette globale a presque triplé depuis 2001 pour atteindre 245% du PIB mondial fin 2017, dont 159% pour la seule dette privée, un record historique. Le besoin de désendettement est donc important, tant dans les pays avancés qu'émergents. Or, un désendettement forcé et simultané des ménages, des entreprises et des Etats peut générer un cercle vicieux, néfaste à la croissance et à la réduction de la dette.

Dette publique et privée pays avancées et émergents (graphique 2002-2018)

Dans les économies avancées les besoins de désendettement sont encore bien réels, et notamment dans la zone euro. Ils sont hérités de la forte croissance des dettes privées avant la crise de 2008, puis avec la crise, de celle des dettes publiques. La baisse des taux d'intérêt et le retour de la croissance n'ont pas suffi à réduire significativement le ratio dette publique/PIB qui a atteint un pic de 114% en 2016.

Dans certains grands pays émergents, le crédit privé a crû très rapidement depuis la crise, à la faveur de conditions de financement très accommodantes. En Chine, la dette privée est ainsi passé de 114% du PIB fin 2008 à 210% aujourd'hui. La dette des entreprises non financières atteint 100% du PIB dans les pays émergents. Bien qu’à des niveaux plus faibles, les dettes des pays émergents apparaissent plus risquées au vu de leur dynamique et de leur composition.

Actualités

Ne manquez pas