Espace adhrent
Rester connecté
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Analyse et diagnostic > Pays émergents à l'automne 2014 : bientôt prééminents en dépit d'une croissance plus modérée

Pays émergents à l'automne 2014 : bientôt prééminents en dépit d'une croissance plus modérée

- Conjoncture des pays émergents, novembre 2014

20/11/2014

Il est probable que dès 2015 le poids des principales économies émergentes dans le PIB mondial dépasse celui des pays de l'Ocde. La croissance globale des économies émergentes a cependant plutôt tendance à se modérer, graduellement dans le cas de la Chine, de manière plus abrupte en Amérique latine et en Russie.

Produit intérieur brut en volume Asie, Amérique latine, Europe de l'Est 2005-2014 (graphique)

L'ensemble des économies émergentes analysées en détail dans ce dossier représente 44,3% du PIB mondial en 2014 selon les dernières estimations de parités de pouvoir d’achat. L’écart avec les économies de l’Ocde a fondu (44,6%) et il est probable que, dès 2015, les économie émergentes prennent la première place. Cette inversion probable des poids relatifs des économies émergentes et avancées viendra davantage d'un effet d'inertie lié à l'écart de croissance entre les deux zones que d'une accélération des pays émergents.

De fait, la croissance globale des économies émergentes a plutôt tendance à se modérer. Cette modération, très graduelle dans le cas de la Chine, est beaucoup plus marquée en Amérique latine où elle confine à la récession notamment au Brésil. La Russie pour sa part est affectée par le triple choc de la dépréciation du rouble, de la baisse des cours du pétrole et des sanctions occidentales.

L’évolution de l’inflation diverge fortement selon les zones. Alors que l'inflation accélère en Amérique latine, l'Europe centrale et orientale est gagnée par de fortes menaces de déflation. Les prix ralentissent en Asie émergente, ouvrant la voie à des assouplissements monétaires, initiés du reste par la Corée du sud en octobre. Destinés à soutenir la demande de crédit, ces assouplissements s’inscrivent surtout dans le contexte de bouleversement profond de la grille de changes intra-asiatique.

Focus thématiques, voir ci-dessous :

Actualités

Ne manquez pas