Espace adhrent

Europe Emergente : rebond de croissance au printemps 2011

Russie, Ukraine, Etats Baltes, Pologne, République tchèque, Hongrie, Bulgarie, Slovénie, Slovaquie, Roumanie, Turquie - Mai 2011

19/05/2011

Les profils de croissance des pays d'Europe centrale et orientale semblent moins hétérogènes en ce début d'année 2011 qu'en 2010. Dans l'ensemble, l'activité est tirée par la demande externe et surtout, par le dynamisme de l’économie allemande. La demande interne reste bridée par la contrainte budgétaire et le manque de confiance des agents.

Eurrope centrale et orientale : exportations 2003-2011 (graphique)

Rebond grâce à la demande externe
En Europe centrale et orientale, le rebond d'activité de l'année 2010 avait été très variable selon les pays. Les premiers chiffres disponibles pour 2011 dessinent un ensemble un peu plus homogène :
la croissance est globalement tirée par la demande externe, et plus particulièrement par le dynamisme de l’économie allemande.

La demande interne toujours hésitante
Le redressement de la demande interne se poursuit lentement. Les plans d’austérité et le manque de confiance des agents dans l’environnement économique brident un redémarrage soutenu.

Deux exceptions
Les deux pays faisant figure d’exception sont la Russie, dont la croissance est tirée par la hausse du prix du pétrole, et la Turquie, bénéficiant d’une demande interne dynamique.

Table des matières :

– Rebond de croissance en Europe Emergente
– Russie : la confiance n’est pas totalement rétablie
– Ukraine : reprise sur fond de forts déficits
– Etats Baltes : objectif convergence
– Pologne : mise en place d’un plan d’austérité
– République tchèque : raffermissement de la demande interne
– Hongrie : la demande interne encore à la peine
– Bulgarie : rebond de croissance confirmé
– Slovénie : croissance modeste
– Slovaquie : encore dépendante de la demande externe
– Roumanie : rebond en 2011
– Turquie : le déficit courant se creuse encore

Voir aussi

Actualités

Ne manquez pas