Espace adhrent
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Analyse et diagnostic > La conjoncture des pays émergents à l'automne 2011 > L'Europe émergente à l'automne 2011 : la croissance s’essouffle

L'Europe émergente à l'automne 2011 : la croissance s’essouffle

Russie, Ukraine, Etats Baltes, Pologne, République tchèque, Hongrie, Bulgarie, Slovénie, Slovaquie, Roumanie, Turquie - Novembre 2011

17/11/2011

Les pays d'Europe centrale et orientale ont subi dès le deuxième trimestre 2011 les effets du fort ralentissement de la zone euro. En particulier les économies les plus ouvertes de la région (République tchèque, Slovaquie, Hongrie).

PIB Europe centrale et orientale - graphique 2011

Au cours du premier trimestre 2011, la reprise de l'activité a été générale en Europe Centrale et Orientale, impulsée notamment par la vigueur de la demande externe et par le dynamisme interne de la seule Turquie.

Mais dès le deuxième trimestre, les économies les plus ouvertes de la zone (Slovaquie, Hongrie) ont subi les effets du fort ralentissement de la zone euro, tandis que la crise grecque pesait sur les économies bulgare et roumaine. Par ailleurs, les plans d’austérité budgétaires viennent brider la demande interne.

Perspectives : tout dépendra de la zone euro
Si l'Europe émergente semble mieux préparée à faire face à une nouvelle crise, ses perspectives sont conditionnées par la durée et l'ampleur de la crise de la zone euro. La zone euro constitue en effet le premier partenaire commercial des pays d'Europe centrale ainsi que leur principal pourvoyeur de capitaux.

Voir aussi

Actualités

Ne manquez pas