Espace adhrent
Rester connecté
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Analyse et diagnostic > Conjoncture des économies émergentes au printemps 2019: les turbulences ont repris

Conjoncture des économies émergentes au printemps 2019: les turbulences ont repris

- mai 2019

29/05/2019

Après un bref répit début 2019, les places financières et les devises émergentes traversent de nouvelles turbulences. Les tensions commerciales sino-américaines ont ravivé les craintes d’un ralentissement marqué de la croissance. En réponse, l’arsenal monétaire et budgétaire est actionné dès que des marges de manoeuvre demeurent. L’endettement pourrait ainsi repartir à la hausse et les inquiétudes sur la stabilité financière des économies émergentes, et notamment de la Chine, reviendraient au premier plan.

Croissance du PIB en volume Amérique latine - Asie et Europe émergentes

• Le ralentissement de la croissance est déjà marqué dans les économies émergentes. Leur PIB agrégé a connu fin 2018 sa plus faible progression sur un an depuis 2009 (+4,4% sur un an). L’Amérique latine cale franchement début 2019, l’Asie résiste mollement, l’Europe centrale et orientale (hors Russie et Turquie) reste sur un tempo soutenu et probablement peu soutenable.

• Les signes de redressement de l’activité sont ténus. L’escalade des tensions commerciales pèse sur le climat des affaires. Les anticipations de l’activité à 6 mois retenues par l’indice WesIFO se sont plutôt dégradées. En réponse, les leviers monétaires et de la relance budgétaire sont de nouveau actionnés pour soutenir l’activité.

• Le plan de relance chinois, dont l'impact est estimé à 0,9 points de PIB en 2019, compense largement les effets négatifs des tensions commerciales avec les Etats-Unis (-0,5% avec les mesures en vigueur). Il contribue toutefois à fragiliser une stabilité financière déjà précaire.

Actualités

Ne manquez pas