Espace adhrent
Page d'accueil > Indicateurs et Graphiques > Compétitivité: l'observatoire > Enquête qualité-prix auprès des importateurs européens

Enquête qualité-prix auprès des importateurs européens

Une enquête exclusive sur la compétitivité des grands pays industriels

Depuis 20 ans Rexecode demande aux responsables d'achat européens d'évaluer les produits des grands pays fournisseurs sur un ensemble de critères. Cette enquête permet de mesurer les facteurs prix et "hors prix" de la compétitivité (qualité, innovation, design, etc.) de mesurer l'évolution du rapport qualité-prix et d'établir un classement international.

Les principaux résultats sont décrits dans notre bilan annuel de la compétitivité française. Pour un exploitation sur mesure de l'enquête contactez nous.

Enquête Compétitivité 2021: biens intermédiaires et d'équipement français fléchissent sur la plupart des critères prix et hors prix

- Enquête biens d'équipement, automne 2021

23/02/2022

En 2021, selon les importateurs européens, les biens d'équipements et les biens intermédiaires français occupent une position médiane haute en termes de qualité, avec respectivement la 3ème et la 5ème place du classement des dix grands exportateurs mondiaux. Un positionnement globalement constant depuis 2013. Par contre, depuis le bon millésime 2019, la position française se dégrade sur la plupart des autres critères (prix, ergonomie-design, services, etc.), plus ou moins fortement selon les produits.

Qualité: rang des produits français parmi 10 pays fournisseurs 2001-2021 (enquête Rexecode)

L'enquête annuelle de compétitivité interroge depuis 20 ans un panel de près de 500 importateurs de six grands pays européens sur leur appréciation des produits des grands exportateurs mondiaux *. Elle permet de classer les produits nationaux selon 9 critères "hors-prix" et un critère de prix.

Cette 11e édition de l'enquête sur les biens d'équipement et intermédiaires, qui parait en alternance avec l'enquête "bien de consommation", permet d'analyser l'évolution du classement des produits made in France.

• La constance dans la qualité reste un atout des biens d’équipement français, mais celle des biens intermédiaires a tendance à décliner

La perception de la qualité de l’ensemble des biens intermédiaires et d’équipement français est plutôt bonne et suit une tendance stable depuis le début des années 2000. Si le classement des biens intermédiaires décline depuis 2011 jusqu’à atteindre le 5ème rang en 2021, ce n'est pas le cas des biens d’équipement mécanique, ni des biens d’équipements électrique et électronique qui confirment en 2021 leur 3ème place acquise en 2019.

• Sur la compétitivité-prix, les produits français ont retrouvé le bas du classement, la performance en termes de rapport qualité-prix est contrastée

La nette amélioration de la perception de la compétitivité-prix des biens d’équipement mécanique, électrique et électronique français entre 2017 et 2019, passés de la 8ème à respectivement la 3ème et la 2ème place, n’aura été qu’un bref rebond: ils chutent à la 9ème place en 2021. Les biens intermédiaires, qui oscillent depuis 2011 autour du 8ème rang, gagnent une place en 2021 (7ème), c'est l'unique point d'amélioration de cette édition.

Au total, le rapport qualité-prix français est jugé plutôt bon s'agissant des biens intermédiaires et des biens d’équipement électrique et électronique (4ème rang) mais mauvais s'agissant des biens d’équipement mécanique (8ème).

• La position française se dégrade aussi sur la plupart des autres critères 'hors-prix", plus ou moins fortement selon les produits

On constate un recul général des positions françaises entre 2019 et 2021 sur les critères "ergonomie-design", "contenu en innovation technologique", "notoriété", "délais de livraison", "ensemble des services associés aux produits", "variété des fournisseurs", qui va de 1 à 7 places selon les produits et critères. Depuis 2000, la tendance est globalement orientée à la baisse pour l'ergonomie-design et dans une moindre mesure la notoriété. Les tendances de long terme sont moins nettes pour les autres critères.

* Il s'agit des principaux pays européens, d’Europe centrale et orientale (PECO), des Etats-Unis, du Japon, de la Chine et des pays d’Asie hors Japon et hors Chine, soit 10 entités géographiques au total.

Actualités

Etudes pour le débat public