Espace adhrent
Rester connecté
Page d'accueil > Rencontres et débats > Rexecode dans les médias > Gilets jaunes, fiscalité, croissance en France et dans le monde: Rexecode dans les médias en janvier

Gilets jaunes, fiscalité, croissance en France et dans le monde: Rexecode dans les médias en janvier

- janvier 2019

30/01/2019

Actualité oblige, les économistes de Rexecode ont été surtout sollicités en janvier sur le mouvement des "Gilets jaunes" et ses éventuelles conséquences pour l'économie française, ainsi que sur les sujets soulevés par le mouvement : pouvoir d'achat, fiscalité, dépense publique. Autre sujet important : la conjoncture mondiale et l'ampleur du ralentissement attendu ou déjà sensible en France, en Chine, en Allemagne et aux Etats-Unis.

gilets jaunes Photo by Norbu Gyachung on Unsplash

La Croix - 30/01/2019
La croissance française marque le pas

"Il n’est pas sûr que la hausse attendue du pouvoir d’achat ait un impact immédiat, les Français pouvant préférer épargner. Ensuite, la consommation ne compte, en France, que pour 55% du PIB et d’autres postes suscitent des inquiétudes" et enfin, "même si la consommation augmente, comme on peut s’y attendre, cela pourrait d’abord faire augmenter les importations" analyse Denis Ferrand.
- Antoine d’Abbundo

Boursorama - Ecorama - 30/01/2019
Quand le gouvernement délire avec sa prévision de croissance pour cette année !
Selon les derniers chiffres de l'INSEE, la croissance freine sérieusement en 2018. Le gouvernement reste quant à lui optimiste et prévoit toujours 1.7% de croissance cette année. Rexecode table sur 1.3% en 2019. Comment expliquer ce décalage ? Entretien avec Denis Ferrand - David Jacquot - voir le replay

Reuters - 30/01/2019
La croissance française devrait à nouveau ralentir en 2019

La prévision de croissance du gouvernement, de 1,7% pour 2019, sera actualisée en avril, a indiqué Bruno Lemaire lors de ses voeux aux chefs d'entreprises. Les économistes se montrent plus prudents. "Il va falloir cravacher pour arriver à 1,7%", déclare Denis Ferrand. ll souligne “un très net ralentissement” de l’investissement des entreprises. Danielle Rouquié

AFP - 28/01/2019
La croissance française 2018 dévoilée mercredi

Dans sa dernière note de conjoncture, mi-décembre, l'Insee a évalué à 1,5% la croissance en 2018. Selon Emmanuel Jessua, "Ce n'est pas un coup d'arrêt total mais le ralentissement est très net" "Il y a eu un problème au niveau de l'offre: l'économie française n'a pas réussi à tenir la cadence" en raison notamment des "difficultés de recrutement".

"Le chiffre publié mercredi permettra d'y voir plus clair" [sur l'effet Gilets jaunes]. "Mais ce qui est sûr, c'est que l'effet portera plus sur la croissance 2019 que sur celle de 2018", le mouvement étant survenu "tardivement dans l'année" - Valentin Bontemps

Reuters - 25/01/2019
Net recul du chômage, les spécialistes prudents
L'économiste Denis Ferrand décèle un point positif dans la proportion croissante de demandeurs d'emploi travaillant un nombre d'heures important dans le mois, mais souligne un niveau "toujours très élevé" du nombre de chômeurs et un ralentissement de l'emploi apparu en fin d'année. Marc Joanny et Danielle Rouquié

L'Usine Nouvelle - 23/01/2019
"Avec plus d’usines, on aurait moins de gilets jaunes" selon Philippe Varin
"Selon les calculs de Rexecode, une fois intégrés le CIR et le CICE, l’écart de prélèvements obligatoires entre les entreprises industrielles allemandes et les entreprises françaises est encore de 18 milliards (dont 13,5 milliards imputables aux seules taxes de production)." - Anne-Sophie Bellaiche

Voir le document de travail: Les conséquences économiques des expatriations dues aux écarts de fiscalité entre la France et les autres pays (juillet 2017)

Les Echos, 23/01/2019
Les chefs d'entreprise craignent pour leurs exportations
"Un des principaux déterminants de la conjoncture cette année sera l'ampleur du ralentissement aux Etats-Unis et en Chine" estime Denis Ferrand auditionné mecredi matin par la commission des Finances de l'Assemblée Nationale- Guillaume de Calignon

Voir la vidéo et les slides de l'exposé de D. Ferrand devant la commission des Finances de l'Assemblée Nationale

France 5, C dans l'air, 22/01/2019
L'économie allemande connaît un gros trou d'air"
Interview de Charles-Henri Colombier : "L'économie allemande traverse un gros trou d'air depuis l'été dernier. Elle pourrait même connaître une récession technique, c'est à dire 2 trimestres consécutifs de recul du PIB. La raison principale provient du secteur automobile qui connait un véritable choc consécutif au passage aux nouvelles normes environnementales. Ces nouvelles normes ont occasionné une baise de la production industrielle mais également une baisse des ventes automobiles". Voir la vidéo.

La Croix - 21/01/2019
Le ralentissement chinois menace la croissance mondiale
"C’est surtout un atterrissage en douceur, d’autant que le secteur des services reste bien orienté. Or il pèse pour 60% du PIB" explique Cynthia Kalasopatan - Alain Guillemoles et Michel Waintrop

BFM Business - 21/01/2019
Faut-il plus de justice fiscale en France ?
Le duel de l'éco animé par Jean Christophe Roissé avec Denis Ferrand et Frédéric Farah. "La France est l'un des pays où les inégalités de revenus sont les plus réduites après impôts et prestations. La question de l'injustice sociale se pose davantage pour les patrimoines et surtout la mobilité sociale entre génération" DF

Investir - 21/01/2019
Grand débat - Fiscalité : baisser les impôts !
" Denis Ferrand estime retrouver de la compétitivité passe par la réduction des impôts sur la production, dont on parle peu. Il s’agit de la C3S, de la contribution foncière des entreprises ou du versement transport…" Toutes ces taxes, " assises sur l’emploi et les immobilisations ou encore le chiffre d’affaires, représentent 70 milliards d’euros de plus qu’en Allemagne à économie comparable ".

Voir le document de travail Les écarts de prélèvements obligatoires entre la France et la zone euro (sept. 2017)

Le Revenu - 19/01/2019
États-Unis : un risque de récession?
Effets du shutdown. " Les évaluations disponibles estiment son impact maximal à 0,1 point de PIB par semaine, mais cet effet négatif est souvent rattrapé par la suite et il se diffuse peu au reste de l’économie», explique dans une récente note Denis Ferrand " - Marianne Py

Voir: L’impact économique du shutdown américain - Lettre de Rexecode du 10 janvier 2019

Boursorama, Ecorama, 18/01/2019
Le paradoxe de cet impôt au taux si élevé et qui rapporte si peu...
En dépit d'un taux très élevé, l'impôt sur les sociétés génère peu de recettes en France. Ce paradoxe s'explique par une assiette étroite, amoindrie par de nombreuses niches fiscales. Ecorama avec Emmanuel Jessua, directeur des Etudes de Rexecode, émission présentée par David Jacquot. Voir la vidéo.

Les Echos - 17/01/2019
Edito - L'incurie de la dépense publique française
"L'institut Rexecode a disséqué l'an dernier l'écart entre la France et l'Allemagne. France Stratégie vient de publier une note sur le sujet. Ces travaux peuvent paraître désespérants." - Jean-Marc Vittori

Voir le document de travail : L'écart de dépenses publiques entre la France et l'Allemagne (juin 2018)

La Croix - 15/01/2019
L’excédent commercial chinois vers les États-Unis au plus haut
"Il y a eu en Chine une série de mesures correctives dans l’immobilier, pour ralentir la surchauffe, ainsi que des mesures restrictives pour contenir la finance de l’ombre. Cela a restreint l’accès au crédit" explique Cynthia Kalasopatan, économiste de l’institut Rexecode. Elle rappelle que les ménages chinois sont aujourd’hui très endettés, à hauteur de 40% du PIB, quand ce n’était que 18% en 2008. "Cet endettement commence à peser lourd et pèse sur les ventes de détail" - Alain Guillemoles

AFP - 15/01/2019
L'inflation s'est accélérée en 2018 en France, mais devrait à nouveau ralentir
"Les prix des produits énergétiques et ceux de l'alimentation ont expliqué les deux tiers de la hausse des prix, alors qu'ils n'entrent qu'à hauteur d'un quart du panier de référence pour l'indice des prix", souligne Denis Ferrand "Une situation qui explique en grande partie le ressenti des Français, qui évoquent une perte de pouvoir d'achat quand les statistiques officielles disent parfois le contraire. Il y a eu un effet de loupe" - Valentin Bontemps


Option Finance - 15/01/2019
La main-d’œuvre européenne toujours plus chère
"Le coût horaire de la main-d’œuvre pour la zone euro dans l’ensemble de l’industrie et des services marchands est estimé à 31,70 euros en moyenne au 3e trimestre 2018, selon la dernière enquête menée par Rexecode."

Voir les indicateurs du coût de l'heure de travail en Europe (3° trimestre 2018)

Option Finance - 14/01/2019
Un contexte mondial moins porteur pour les entreprises
De près de 3% l'an dernier, la croissance est susceptible de se rétracter à 2,5% en moyenne outre-Atlantique, selon la plupart des projections, voire à 1,9%, selon Rexecode.- Thomas feat

Voir: les Perspectives pour l'économie mondiale (décembre 2018)

Reuters - 14/01/2019
France-Décrochage des trésoreries des entreprises en janvier-enquête
La situation des trésoreries d'exploitation des entreprises françaises s'est à nouveau nettement dégradée en ce début d'année en France, l'opinion des responsables concernés touchant un plus bas depuis l'été 2013 selon l'enquête de janvier de l'institut Rexecode pour l'Association française des trésoriers d'entreprise (AFTE) - Myriam Rivet

Voir : l'enquête AFTE/Rexecode auprès des trésoriers des grandes entreprises et ETI

L'Opinion - 11/01/2019
Le logement devrait moins plomber la croissance que prévu
Les entreprises investiront 9 mds d'euros d'ici 2022 pour loger les salariés modestes. "Par rapport au montants investis chaque année dans le logement (78 mds d'euros par les entreprises et 119 mds par les ménages) cela représente 1% de l'investissement en construction et 0,1% du PIB" selon Denis Ferrand .- Jade Grandin de l'Eprevier

Les Echos - 09/01/2019
Les "gilets jaunes" plombent le moral des ménages
Sur le plan économique ce n'est pas si grave, tempère Denis Ferrand. "D'une part, la consommation est d'abord déterminée par la variation du pouvoir d'achat. D'autre part, la consommation n'est pas le seul moteur de la croissance. En 2019, elle sera surtout conditionnée par l'investissement des entreprises et il y a aussi de quoi s'inquiéter un peu sur ce point" - Guillaume de Calignon

France Inter - 09/01/2019
Edito - 50 jours de Gilets Jaunes
Quel est l'effet économique du mouvement des gilets jaunes ? Dans l'immédiat l'Insee, la Banque de France, Rexecode voient une perte de 0,1 à 0,2 point de croissance soit entre 2 et 4 mds d'euros - Dominique Seux

LSA - 09/01/2019
2019, une année cruciale pour le pouvoir d'achat
"Soutenir le pouvoir d’achat par la demande, cela ressemble à un shoot économique de court terme qui risque de se traduire par un déséquilibre à moyen terme. Il n’y a jamais de repas gratuit en économie" estime Denis Ferrand. - Magali Picard

LCI - Perri-scope - 08/01/2019
Gilets jaunes: les conséquences économiques - Macron, président des riches ?
Vidéo - Interview de Denis Ferrand par Pascal Perri - Voir le replay

Les Echos, 04/01/2019
Ce qui attend l'industrie française en 2019
Les tensions commerciales interviennent alors que la croissance mondiale fléchit. "Les industriels ont l'habitude de piloter des ralentissements, mais c'est plus compliqué à faire quand les règles du jeu changent tout le temps" souligne Denis Ferrand. - Emmanuel Grassland

Xerfi Canal - 04/01/2019
2019: La fin du cavalier seul américain et d'un cycle économique
Vidéo - Interview de Denis Ferrand, sur les perspectives de l'économie américaine par Adrien de Tricornot - Voir le replay

Le Monde - 04/01/2019
En 2019, la hausse des prix rognera moins le pouvoir d’achat
"La particularité, chez nous, c’est que les taxes sur les carburants et le tabac ont amplifié le phénomène", note Denis Ferrand. Elise Barthet

France 5, C dans l'air, 02/01/2019
Les freins à la baisse du chômage
Vidéo - Interview de Denis Ferrand : "Un des premiers freins à la baisse du chômage c’est la mise en adéquation des offres et de demandes d’emplois / qualifications. On a un vrai défi sur la réalisation pratique de l’emploi."

Voir l'enquête auprès des PME Rexecode/Bpi - Focus sur les difficultés de recrutement (mai 2018)

Actualités

Ne manquez pas