Espace adhrent
Rester connecté
Page d'accueil > Presse > Communiqués de presse > A la veille de la conférence environnementale, Coe-Rexecode fait le point sur l’intérêt et le coût potentiel d’une taxe carbone

A la veille de la conférence environnementale, Coe-Rexecode fait le point sur l’intérêt et le coût potentiel d’une taxe carbone

Document de travail N.34 - septembre 2012

13/09/2012

La taxe carbone permettrait de réduire les émissions de CO2 à moindre coût en France. Elle comporte néanmoins un risque d’impact récessif et de perte de compétitivité. A condition d'être associée à un dispositif de redistribution des recettes, la taxe carbone aurait un impact positif sur l’emploi et la croissance économique.

Souvent évoquée en France comme un outil efficace pour réduire les émissions de CO2 mais décriée pour son effet sur le pouvoir d’achat, l’idée d’une fiscalité environnementale incarnée par la taxe carbone domestique revient aujourd’hui au coeur des débats politiques.

Coe-Rexecode a réalisé un bilan objectif des avantages et coûts potentiels de la taxe carbone afin d’éclairer la conférence environnementale des 14-15 septembre qui vise à identifier des instruments efficaces pour la "transition énergétique".

La France est aujourd’hui moins avancée en matière de fiscalité environnementale que la moyenne de ses voisins européens. La taxe carbone permettrait de réduire les émissions de CO2 à moindre coût. Elle comporte néanmoins un risque d’impact récessif et de perte de compétitivité. A la condition impérative d'être associée à un dispositif de redistribution des recettes, la taxe carbone aurait un impact positif sur l’emploi et la croissance économique.

Cependant, pour accélérer la transition énergétique, la taxe carbone gagnerait à s’inscrire dans une politique globale de transition énergétique (soutien au développement des filières industrielles, efforts de R&D, diffusion de l’innovation environnementale…) et s’accompagner d’une politique structurelle pour la croissance et la compétitivité.

Actualités

Ne manquez pas