Espace adhrent
Page d'accueil > Indicateurs et Graphiques > Enquête Trésorerie, Investissement et Croissance des PME > Covid-19 - Les dirigeants de TPE/PME un peu moins inquiets pour leur chiffre d’affaires et leur trésorerie qu’en avril dernier

Covid-19 - Les dirigeants de TPE/PME un peu moins inquiets pour leur chiffre d’affaires et leur trésorerie qu’en avril dernier

- Focus, Baromètre "Trésorerie, Investissement et Croissance des PME", Septembre 2020

25/09/2020

Interrogés sur l'impact de la pandémie de Covid-19 sur leur entreprise, 83% des dirigeants de PME et TPE anticipent que la crise sanitaire nuira à leur activité (ils étaient 91% en avril). Un peu moins de la moitié envisagent désormais un retour rapide à la normale, mais sans rattrapage des pertes pour une large majorité d’entre eux. La part des entreprises ayant annulé des projets d’investissement et d’embauches en raison de la crise a sensiblement baissé depuis avril pour s’inscrire à 17 et 13% respectivement.

Focus Covid-19 - Impact sur la trésorerie

• Les chefs d’entreprise sont un peu moins inquiets quant à l’impact de la crise sanitaire sur leur chiffre d’affaires qu’en avril dernier. Si 83% des dirigeants anticipent un impact négatif de la crise sur leur activité (91% en avril), 49% envisagent désormais un retour rapide de leur activité à la normale, une proportion en nette hausse depuis avril (+14 points), bien que toujours sans rattrapage des pertes pour une large majorité d’entre eux.

• 55% des chefs de PE/TPE estiment désormais disposer de la trésorerie nécessaire pour surmonter la crise (ils n’étaient que 30% dans ce cas en avril). 3% jugent cependant leurs difficultés de trésorerie insurmontables (en baisse de 6 points depuis l’enquête réalisée en avril dernier) et 4% envisagent de liquider leur entreprise, une proportion un peu plus élevée qu’en avril dernier (2%).

• La proportion d’entreprises qui déclarent avoir maintenu les projets d’investissement ou d’embauches qu’elles avaient avant la crise a progressé de 18 et 27 points respectivement par rapport à la précédente enquête réalisée en avril dernier. Elle ressort respectivement à 45 et 58%. La proportion des entreprises ayant annulé des projets d’investissement et d’embauches a sensiblement diminué depuis avril (-11 et -17 points) pour s’inscrire à 17 et 13 % respectivement.

• Seule une minorité (13%) de PME/TPE ayant obtenu un PGE déclare aujourd’hui l’avoir entièrement ou quasi entièrement mobilisé. Ces prêts ont été affectés principalement au financement des besoins en fonds de roulement (pour 58 % des PME/TPE) ainsi qu’à la formation d’une réserve de liquidité (53 %). Par ailleurs, 19% pensent le rembourser intégralement dès 2021 et 36% au moins partiellement dès cet horizon. Elles sont 41% à envisager amortir la totalité du prêt sur plusieurs années et 4% redoutent de ne pas être en mesure de le rembourser. Plus des deux tiers des PME/TPE bénéficiaires d’un PGE seraient favorables à la transformation de ces prêts en quasi-fonds propres.

30% des dirigeants se déclarent prêts à ouvrir le capital de leur entreprise pour financer son développement ou la transmettre. Ils le feraient de manière privilégiée avec l’arrivée d’un nouvel associé.

Actualités

Ne manquez pas