Espace adhrent
Page d'accueil > Analyses et prévisions > (archives) > Revue de Rexecode > Revue N°58 - 1er trimestre 1998

Revue N°58 - 1er trimestre 1998

- 1er trimestre 1998

01/03/1998

Editorial : Les "35 heures" entre "utopies" et réalité

Face à une question aussi difficile que celle des conséquences d'une réduction forte et brutale de la durée du travail, le devoir de l'économiste est d'apporter tous les éclairages méthodologiques dont il peut disposer, mais aussi d'être très clair sur les limites de ses instruments et les aléas de ses conjectures. Il peut enfin avoir à suggérer dans le cadre des objectifs fixés par le pouvoir politique les modalités alternatives qui lui semblent les plus appropriées.

Que faut-il penser des simulations économétriques ? Le débat sur les 35 heures a rebondi avec la publication récente de travaux économétriques conduits par le Ministère de l'emploi et de la solidarité (note DARES n098-01) et par l'Office Français des Conjonctures Economiques (Utopies pour l'emploi, Lettre OFCE nOl71 du 21 janvier 1998). Les modèles macroéconomiques sont en fait relativement peu adaptés pour simuler l'impact de mesures sans précédent historique. Qui peut dire aujourd'hui ce que sera le comportement des acteurs économiques face à une situation totalement nouvelle et qui apparaît encore floue? Des questions essentielles restent à préciser dans une loi ultérieure. Il en résultera une période d'incertitude et de perturbation qui échappe à toute modélisation. Les auteurs des études publiées en sont bien conscients et affirment que leurs travaux ne doivent pas être considérés comme des prévisions.

L'expérience montre que telle n'est pas toujours l'interprétation des lecteurs. Il nous semble donc nécessaire de faire une analyse rigoureuse des simulations publiées. En outre, dans la mesure où il ne s'agit pas de prévisions mais de scénarios hypothétiques, il reste une large place pour tenter d'apprécier la probabilité des évolutions possibles et les risques que l'on peut y associer.

Analysons dans un premier temps ces simulations....

Table des matières :

Editorial: Les "35 heures" entre "utopies" et réalité

Incidence des charges fiscales et sociales sur la localisation d'activité
Introduction
Eléments de comparaison des systèmes de prélèvements
- En France, les cotisations sociales sont la principale source de financement de la protection sociale
- En Allemagne, les cotisations sociales sont largement plafonnées
- Au Royaume·Uni, le prélèvements assis sur les salaires sont particulièrement bas.
Résultats des observations d'entreprises
- Le coin socio-fiscal pour un salarié célibataire
- Le coin socio-fiscal pour un salarié marié avec deux enfants
- Structure des charges fiscales et sociales assises sur les salaires
- Le poids de charges fiscales et sociales en % du salaire net
- Le poids de charges fiscales et sociales en % du salaire brut
L'impact du coin fiscal sur l'équilibre économique
- Le coût horaire du travail en France est élevé
- La relation entre le coin socio-fiscal et le coût du travail
- Coin fiscal et rigidité salariale
Importance des considérations fiscales dans la décision de localisation d'activités
- La fiscalité influence particulièrement l'implantation des «fonctions nomades"
- Un manque de clarté de la fiscalité en France
- Une taxe professionnelle pénalisante
- Une fiscalité des transmissions déstabilisante
- Une fiscalité des marques et brevets préoccupante
- Conclusion
Bibliographie

Les performances comparées de l'Europe et des Etats·Unis
Les écarts de croissance entre l'Europe et les Etats- Unis
Les écarts de croissance entre les pays d 'Europe
Le niveau des dépenses publiques peut-il influencer la croissance potentielle ?
La politique monétaire et la politique de change
Ya-t-il un lien entre le chômage et la flexibilité du marché du travail?
L'investissement productif est-il bas en Europe ?

La conjoncture brésilienne en 1997
Rebond de l'activité en milieu d'année et maîtri e des prix
Forte détérioration de comptes extérieurs
Un assainissement des comptes publics aidé par le programme de privatisations
La politique monétaire fragilisée par la crise bow'sière et la uréualuation de la devise
Un plan d'austérité budgétaire visant à gamntir la tabilité du change

Une comparaison de l'emploi dans le commerce de détail en France et aux Etats-Unis
Les sources statistiques et le champ de comparaison de l'emploi dans le commerce de détail
Relativement à la population totale et à la population active, l'emploi dans le commerce de détail est plus important aux Etats-Unis qu'en France
Relativement au chiffre d'affaire, l'emploi est également plus important aux Etats-Unis qu'en France

Sommaire :
  • Incidence des charges fiscales et sociales sur la localisation d'activité
  • Les performances comparées de l'Europe et des Etats-Unis
  • La conjoncture brésilienne en 1997
  • Une comparaison de l'emploi dans le commerce de détail en France et aux Etats-Unis

Actualités

Ne manquez pas