Espace adhrent
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Veille documentaire > Veille documentaire COVID-19 > Veille documentaire Coronavirus: sélection du 4 au 8 janvier 2021

Veille documentaire Coronavirus: sélection du 4 au 8 janvier 2021

11/01/2021

Le service Doc de Rexecode assure une veille quotidienne sur les enjeux macroéconomiques de la pandémie de Coronavirus. Vous trouverez dans cette rubrique une sélection de notes et de rapports récents. Les nombreuses publications repérées chaque semaine sur les enjeux et perspectives au niveau mondial, par grandes zones et pays, ou par secteurs, sont référencées dans le Bulletin de Veille réservé exclusivement aux adhérents.

Global Economic Prospects: Subdued Global Economic Recovery

Banque Mondiale, janvier 2021
L'activité économique mondiale se remet du choc provoqué par la pandémie de Covid-19. La croissance atteindrait 4% en 2021, à condition que des campagnes massives de vaccination soient effectuées (en cas de retard dans les vaccinations un scénario pessimiste n'anticipe que +1,6% de croissance). Mais elle restera durablement en deçà des tendances de croissance d'avant crise. La pandémie a aggravé les risques existant liés à l'accumulation de la dette dans le monde et cette "quatrième vague" pourrait être plus dangereuse que les vagues épidémiques.

L’incidence de la pandémie de COVID-19 sur le marché du travail de la zone euro

Banque centrale européenne, Bulletin économique N.8/2020, janvier 2021
Le marché du travail de la zone euro a été fortement affecté par la pandémie de COVID-19 et les mesures d’endiguement associées. L’emploi et le nombre total d’heures travaillées ont affiché les baisses les plus élevées jamais observées. La productivité du travail par personne employée a fortement diminué, tandis que la productivité du travail par heure travaillée a légèrement augmenté. Le chômage a relativement peu augmenté en raison des mesures d'activité partielle notamment. L'autre élément marquant est le recours massif du télétravail.

FRANCE


Les effets de la crise Covid-19 sur la productivité et la compétitivité

Conseil National de Productivité, janvier 2021
Ce deuxième rapport du CNP se concentre sur les conséquences de la crise économique et sociale générée par la pandémie de Covid-19 sur la productivité et la compétitivité de la France, en comparant les évolutions dans les différents pays européens. La version définitive sera publiée à l'issue d'une phase de consultation d'un mois des partenaires sociaux et parties prenantes. Voir le Document de la semaine.

Tableau de bord - Situation sur le marché du travail durant la crise sanitaire au 5 janvier 2021

DARES, DGEFP, Pôle Emploi, janvier 2021
La Dares publie chaque semaine, en collaboration avec la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) et Pôle emploi, un suivi d’indicateurs sur la situation sur le marché du travail dans le contexte de la crise sanitaire issu de la pandémie de Covid-19. Cette édition contient également un encadré sur les demandes d’activité partielle depuis le début du deuxième confinement.

Evaluation des risques du système financier français

Banque de France – Haut conseil de stabilité financière, décembre 2020
Les évolutions intervenues depuis le mois de mars ont aggravé des vulnérabilités préexistantes qui sont de nature potentiellement systémique pour le système financier français. Au premier rang de ces vulnérabilités, figure la dégradation de la situation financière des entreprises : la dette brute des sociétés a augmenté de 175 milliards d’euros entre mars et septembre 2020.

2021, l'année des zombies ?

Direction générale du Trésor, billet d'Agnès Bénassy-Queré du 7 janvier 2021
Contrairement à une idée reçue, le processus de destruction créatrice fonctionne plutôt bien en temps normal en France. Toutefois, la crise du Covid-19 frappe les entreprises de manière indifférenciée. De manière générale, les économistes ont validé le choix de nombreux pays européens, dont la France, de soutenir les entreprises en fonction des fermetures administratives et des pertes de chiffre d’affaires, sans conditionner ces aides à leur situation financière pré-crise. Inévitablement, des entreprises non viables ont été protégées durant l’année 2020. Ont-elles été sur-protégées ?

 

L'ensemble des notes repérées cette semaine sont dans le Bulletin de veille (10 p.), disponible ci-dessous pour les adhérents uniquement.

Suivre cette rubrique : alerte par mail ou flux RSS

Actualités

Focus