Espace adhrent
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Veille documentaire > Veille documentaire COVID-19 > Veille documentaire Coronavirus : sélection du 13 au 17 décembre 2021

Veille documentaire Coronavirus : sélection du 13 au 17 décembre 2021

20/12/2021

Le service Doc de Rexecode assure une veille quotidienne sur les enjeux macroéconomiques de la pandémie de Covid. Vous trouverez dans cette rubrique une sélection de notes et de rapports récents. Les nombreuses publications repérées chaque semaine sur les enjeux et perspectives au niveau mondial, par grandes zones et pays, ou par secteurs, sont référencées dans le Bulletin de Veille réservé exclusivement aux adhérents.

The Euro Area’s Pandemic Recession: A DSGE-Based Interpretation
Commission Européenne – Discussion Papers N.153, décembre 2021

Ce document analyse les effets économiques à court terme du choc de la pandémie de COVID-19 à l'aide d'un modèle DSGE prenant en compte des phénomènes spécifiques à cette crise, tels que l'épargne forcée associée aux mesures de confinement et de distanciation sociale, la thésaurisation de la main-d'œuvre (avec le chômage partiel) et les contraintes de liquidités pour les entreprises.

Global Debt Reaches a Record $226 Trillion
Fonds monétaire international - IMF Blog, décembre 2021

En 2020, la dette mondiale a connu sa plus forte hausse depuis la Seconde guerre mondiale (+28 points de pourcentage) pour atteindre 226.000 milliards de dollars (soit 256% du PIB) alors que le monde était frappé par une crise sanitaire mondiale et une profonde récession. Déjà élevée avant la crise, la dette publique et privée atteint des niveaux record sur fond d'inflation croissante, avec une forte hétérogénéité entre pays.

Will it stay or will it go? Analysing developments in telework during COVID-19 using online job postings data
OCDE - OECD Productivity Working Papers N.30, décembre 2021

La crise du COVID-19 a déclenché une évolution majeure vers le télétravail et les interactions virtuelles. Ce document utilise des informations sur les offres d'emploi du site d'emploi en ligne Indeed pour analyser les évolutions de l'adoption du télétravail dans 20 pays. Il s'appuie sur la méthode des projections locales pour analyser la réponse dynamique du télétravail annoncé aux changements de réglementation affectant la mobilité (indice Oxford COVID-19).

FRANCE

 

Projections macroéconomiques France
Banque de France, 20 décembre 2021

L’activité économique a retrouvé son niveau d’avant-crise dès le troisième trimestre et la reprise 2021 est solide. La croissance du PIB atteindrait 6,7% en 2021 en moyenne annuelle, puis 3,6% en 2022 et 2,2% en 2023, avant un retour sur un rythme proche du potentiel et nettement plus faible à 1,4% en 2024. D'ici à début 2022, la poursuite de cette dynamique resterait perturbée par les difficultés d’approvisionnement, qui affectent particulièrement certains secteurs comme l’automobile, et par la reprise épidémique, avec une cinquième vague mondiale due au variant Omicron du Covid-19.
L’inflation totale atteindrait un pic au quatrième trimestre 2021, puis baisserait progressivement pour repasser au-dessous de 2% d’ici fin 2022. Voir le Document de la semaine

Crise sanitaire : les entreprises françaises ont préservé leur capacité de remboursement en 2020
Banque de France – Bulletin de la Banque de France N°238-6, décembre 2021

La crise sanitaire a engendré un choc d’activité majeur en 2020 : le chiffre d’affaires recule de 4,0% pour les PME, de 6,8% pour les entreprises de taille intermédiaire et de 10,7% pour les grandes entreprises. Malgré l’ajustement de leurs consommations intermédiaires et le recours aux dispositifs de soutien public, les entreprises enregistrent une baisse marquée de leur excédent brut d’exploitation (– 16,7% dans l’ensemble). Mais les entreprises ont également renforcé leur trésorerie, y compris dans les secteurs les plus touchés. Dans ce contexte, la capacité à rembourser la dette est globalement préservée. Les situations individuelles sont néanmoins très contrastées.

Actualités

Etudes pour le débat public