Espace adhrent
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Veille documentaire > Document de la semaine > La production industrielle mondiale subira fortement l’impact de la pandémie de Covid-19 en 2020 (Oxford Economics, Euler Hermes, Fitch Solutions)

La production industrielle mondiale subira fortement l’impact de la pandémie de Covid-19 en 2020 (Oxford Economics, Euler Hermes, Fitch Solutions)

Coronavirus’ recessionary impact on global industry (Oxford Economics, 30 mars 2020) - No stone unturned: How Covid-19 is disrupting every industry (Allianz/Euler Hermes, 3 avril 2020)

06/04/2020

Quasiment tous les secteurs de la production industrielle mondiale seront affectés par la pandémie de coronavirus Covid-19. Après une forte baisse en 2020, un important rebond devrait avoir lieu en 2021 selon Oxford Economics. Euler Hermes estime que les secteurs mondiaux les plus menacés sont les transports (aérien en particulier), l'automobile, l'électronique et le commerce de détail.

Suite à la propagation de la pandémie de coronavirus, Oxford Economics a mis à jour ses prévisions trimestrielles d’activité de l’industrie mondiale.

• Une forte baisse de la production industrielle mondiale est attendue au premier semestre 2020. La contraction de la production industrielle devrait ainsi atteindre 4.6% aux Etats-Unis et 4.1% dans la zone euro au 2ème trimestre. Pour 2020, Oxford Economics a réduit ses prévisions de croissance de la production industrielle de +1% à -2% mais n’exclut pas, si la crise sanitaire devait s’étendre et durer, une récession industrielle plus grave (-3%).

Le confinement, combiné aux goulets d'étranglement de la chaîne d'approvisionnement, touchera particulièrement le secteur automobile. L'habillement et la fabrication de meubles comptent également parmi les secteurs les plus vulnérables au report des dépenses de consommation.

• Une forte reprise de la production industrielle mondiale (4,8%) devrait avoir lieu vers la fin de 2020 et en 2021 selon Oxford, dès la fin des mesures de confinement.

Coronavirus’ recessionary impact on global industry
Oxford Economics – Research Briefing, 30 mars 2020

"Pratiquement aucune industrie mondiale ne sera épargnée" par la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19. Euler Hermes enregistre pour le premier trimestre de 2020 un niveau record de 126 déclassements de sa notation du risque sectoriel. Tous ces déclassements proviennent des impacts directs et indirects de Covid-19 sur la demande, la rentabilité et la liquidité. L'Europe occidentale et l'Asie sont les plus durement touchées.

Parmi les secteurs mondiaux les plus menacés : les transports (aérien en particulier), l'électronique et le commerce de détail.Le marché mondial de l'automobile pourrait connaitre « un effondrement majeur en 2020, entre -10% et -15% », atteignant peut-être -25% en cas de crise prolongée.

No stone unturned: How Covid-19 is disrupting every industry
ALLIANZ / EULER HERMES - Aurélien DUTHOIT, Catharina HILLENBRAND-SAPONAR, Maxime LEMERLE, Marc LIVINEC, 3 avril 2020

Fitch révise à la baisse ses prévisions de ventes mondiales pour les principaux marchés automobiles suite à la pandémie de coronavirus. La pandémie a perturbé les chaînes d'approvisionnement et affecté la production aussi bien que les activités commerciales. L'Asie sera la plus touchée. Les ventes mondiales de véhicules devraient reculer de 9,4% en 2020.

Global Autos: Covid-19 Dents Global Vehicle Sales
FITCH SOLUTIONS, 30 mars 2020

Voir aussi : Car Demand in Times of Covid-19 - Oliver Wyman, 30 mars 2020

Actualités

Ne manquez pas