Espace adhrent
Rester connecté
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Veille documentaire > Document de la semaine > L'attractivité de la France auprès des investisseurs étrangers se confirme en 2017 (Business France)

L'attractivité de la France auprès des investisseurs étrangers se confirme en 2017 (Business France)

Rapport sur l’internationalisation de l’économie française – Business France, avril 2018

04/04/2018

Le renforcement de l’attractivité de la France se traduit selon Business France par un nombre record d’investissements étrangers en 2017. Le nombre d’emplois créés et maintenus grâce à ces investissements n’avait été atteint qu’une seule fois dans la dernière décennie. Cette dynamique devrait se poursuivre en 2018.

Business France 2017

La France a attiré 1298 nouvelles décisions d’investissements étrangers * en 2017, soit une progression de 16% par rapport à 2016, qui ont permis la création ou le maintien de 33.489 emplois. Ce chiffre record confirme l’attractivité de la France auprès des investisseurs étrangers, selon le rapport de Business France sur l’internationalisation de l’économie française. En 2017, la France a accueilli 19% des projets d'investissement destinés au marché européen - davantage que le Royaume-Uni (16%) ou l'Allemagne (13%).

Près du tiers des projets enregistrés en 2017 sont le fait d'entreprises qui étaient auparavant absentes du marché français. La moitié des décisions d’investissement consistent en des ouvertures de nouveaux sites (+14% sur un an), tandis que 42% des investissements sont destinés à l’extension d’activité de sites existants (+22% sur un an).

Les entreprises étrangères investissent en premier lieu dans les activités de production. Les activités industrielles concentrent plus du quart (26%) de l’ensemble des décisions d’investissement, soit un essor de 23% par rapport à 2016. L’innovation constitue un autre facteur d’attractivité pour la France : 125 projets (soit 10% du total, en hausse de 9% par rapport à 2016) ont relevé du champ de la R&D et de l’ingénierie.

Les Etats-Unis retrouvent la première place qu’ils avaient perdue au profit de l’Allemagne en 2016. Principal investisseur avec 18% des projets (+26% par rapport à 2016), ils contribuent également à eux seuls, à travers leurs filiales, au quart des investissements dans la R&D. Suivent l’Allemagne (16%), l’Italie (7%), le Royaume-Uni (7%), le Japon et la Chine (5%).

D’après une enquête réalisée pour Business France, la France apparaît auprès des décideurs économiques comme le deuxième pays européen le plus attractif après l’Allemagne. A 84%, la proportion d’investisseurs étrangers estimant que la France est une destination attractive progresse de 10 points par rapport à 2016. La France est notamment largement perçue comme une plateforme à l’exportation vers l’Afrique et l’Europe. Pour Business France, cette dynamique se renforcerait en 2018, grâce aux réformes annoncées.

* Investissements étrangers créateurs d'emploi durable (annoncés pour les 3 prochaines années) recensés avec l'aide des bureaux de Business France à l'étranger et des correspondants en région

Investissements 2017 – Rapport sur l’internationalisation de l’économie française
Business France, 3 avril 2018

Actualités

Ne manquez pas