Espace adhrent
Rester connecté
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Veille documentaire > Document de la semaine > Durée du travail : les Français travaillent moins longtemps que les Européens (Direction générale du Trésor)

Durée du travail : les Français travaillent moins longtemps que les Européens (Direction générale du Trésor)

La durée du travail en France tout au long de la vie – Direction générale du Trésor, 5 juin 2019

11/06/2019

La Direction du Trésor compare la durée du travail tout au long de la vie en France et dans les principaux pays européens. La tendance à la baisse de la durée du travail, qui est générale, est amplifiée annuellement en France par les RTT, mais aussi sur le cycle de vie par un chômage élevé et un moindre taux d’activité des seniors.

Selon la Direction du Trésor, la durée annuelle moyenne travaillée par salarié est plus faible en France que dans les autres pays européens. Sur le cycle de vie, elle est encore réduite par un nombre annuel élevé de jours de congés et une sortie précoce du marché du travail. Les auteurs s'appuient sur des comparaisons internationales réalisées par l’Ocde ou Eurostat (en précisant que ces comparaisons sont délicates en raison de problèmes d’harmonisation des données) ou de la comptabilité nationale pour la France et l’Allemagne.

• Si la tendance à la baisse de la durée annuelle du travail s’observe dans toute l’Europe,la France fait partie des pays où la baisse de la durée annuelle de travail depuis 1976 a été la plus forte. Il n’y a qu’en Allemagne que la durée annuelle a baissé davantage.

• Tous salariés confondus, la durée habituelle moyenne hebdomadaire de travail, 36,1 heures en France, est proche de la moyenne européenne et supérieure à celle de l’Allemagne (34,3 heures).

Le nombre de congés payés se situe dans la moyenne européenne (25 jours en 2014). Mais en France il faut y ajouter les jours de RTT, ce qui porte à 32 les jours non travaillés. Au total, à l’année, la durée du travail en France serait l’une des plus faibles en Europe avec environ 1520 heures travaillées en 2015, soit 4% de moins qu’en Allemagne (temps complet et temps partiel confondus, tel qu’estimé par Rexecode en 2016 dans le Document de travail N°59 mentionné par la Direction du Trésor).

• Le taux de chômage, élevé en France comparé à ses voisins européens, contribue aussi à réduire le volume des heures travaillées.

• Les Français sortent du marché du travail plus tôt que le reste des Européens. Le taux d’activité des 55-64 ans n’est que de 54,9% contre plus de 60% en moyenne en Europe. Si l’âge légal pour la liquidation des droits a été relevé de deux ans en 2010, les retraites anticipées pour carrière longue et pour certains régimes spéciaux jouent en sens inverse.

La Direction du Trésor estime en conséquence que depuis 2005, l'ensemble des effets relatifs au volume d'heures travaillées (effets de la durée annuelle de travail, du chômage, du taux d'activité) soutient fortement la croissance en Allemagne mais bien moins en France (+0,9 point de pourcentage contre +0,2 point).

La durée du travail en France tout au long de la vie
Direction générale du Trésor, Axel BRUNETTO, Quiterie DUCO, Marie KHATER, Quentin LAFFETER, Trésor-Eco N°239, 5 juin 2019

Actualités

Ne manquez pas