Espace adhrent
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Veille documentaire > Document de la semaine > Commerce extérieur : La France a réduit son déficit commercial en 2019 (Direction du Trésor)

Commerce extérieur : La France a réduit son déficit commercial en 2019 (Direction du Trésor)

Le commerce extérieur de la France, Rapport 2020 - Direction générale du Trésor, 10 février 2020

10/02/2020

Selon le rapport 2020 de la Direction du Trésor sur le commerce extérieur français, la France a réduit son déficit commercial de 3,9 Mrds€ en 2019, grâce notamment à une bonne tenue des exportations. Le solde commercial s’améliore pour la première fois depuis 2015. La France conserve ainsi son rang de cinquième exportateur mondial.

Le rapport 2020 sur le commerce extérieur de la France de la Direction du Trésor, publié juste après la présentation des résultats du commerce extérieur par la Direction générale des Douanes et droits indirects, présente les principales tendances du commerce extérieur français en 2019.

Dans un contexte d'atonie des échanges internationaux et la montée des tensions commerciales, entre les États-Unis et la Chine puis entre les États-Unis et l’Europe, le commerce extérieur français est marqué en 2019 par une amélioration de 3,9 Mrds€ de son solde commercial de biens. La facture énergétique a certes légèrement baissé grâce au recul du prix du pétrole, mais c'est d'abord le dynamisme des exportations françaises de biens (+3,3% par rapport à 2018, contre +0,7% en Allemagne et +1,4% en Italie) qui a permis à la France de réduire son déficit.

La France bénéficie notamment du dynamisme des exportations aéronautiques, pharmaceutiques et agroalimentaires. L'excédent des filières du luxe se rapproche de celui de l'aéronautique (+27 Mrds€, + 9,0% d'export). Les biens d’équipement, l’automobile et le textile restent les principaux secteurs déficitaires. Si le déficit de l'automobile poursuit sa dégradation, le déficit du textile, au plus bas depuis 2013, continue de se réduire en 2019 (-5,0%).

Avec 3000 nouvelles entreprises exportatrices en 2019, la France renforce sa présence économique à l’étranger, l’effectif d’exportateurs dépassant désormais son niveau d’avant-crise (plus de 128.000 exportateurs en 2019). Avec 45 000 filiales, la France est le pays européen qui compte le plus de filiales dans le monde.

La part de la France dans le commerce mondial en valeur tend à se stabiliser depuis 2012. Les exportations françaises représentaient en 2018 (dernière année disponible) 3,5% des exportations mondiales de biens et services. Comme l’ensemble de l’UE, la part de marché de la France en Afrique recule au profit de la Chine ; elle y a enregistré en 2018 sa plus grande perte depuis 2010.

L’UE reste le principal partenaire commercial de la France (59% de ses exportations) devant les Etats-Unis. L’Allemagne demeure son principal compétiteur sur ce marché et de loin son principal fournisseur. La concurrence que subit la France sur ses principaux marchés historiques se renforce, et ses marchés d'exportation se sont moins diversifiés que, par exemple, ceux de l'Allemagne.

Le commerce extérieur de la France - Rapport 2020 - Analyse des résultats 2019, Environnement international, déterminants et facteurs d’évolution
Rapport annuel du commerce extérieur de la France (Direction générale du Trésor) 10 février 2020

Voir aussi :

Le chiffre du commerce extérieur - Analyse annuelle 2019
Direction générale des douanes et droits indirects, 7 février 2020
En 2019, les exportations françaises ralentissent (+3,3% de croissance après +3,9% en 2018). Les importations ralentissent sensiblement davantage (+2,2% en 2019 après +4,3% en 2018). Le solde commercial s’améliore ainsi de 3,9 Mrds€ et s’établit à -58,9 Mrds, après -62,8 Mrds en 2018.

Actualités

Ne manquez pas