Espace adhrent
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Synthèse conjoncturelle > Le variant Omicron fait rechuter la consommation de services et les cours pétroliers

Le variant Omicron fait rechuter la consommation de services et les cours pétroliers

- Synthèse du 21 décembre 2021

21/12/2021

Le variant Omicron continue de souffler le chaud et surtout le froid sur les marchés mais son impact économique véritable reste incertain. Un trait commun des différentes économies est l’accentuation des tensions inflationnistes qui semble conduire à des politiques monétaires divergentes entre Fed et BCE au cours des deux prochaines années.

L'impact économique du variant Omicron reste incertain. En France, l'indice de climat des affaires de l'Insee est revenu en décembre à son niveau de mai. En Allemagne, l'indice Ifo est en baisse régulière depuis juin et l'enquête PMI montre aussi un ralentissement sensible. Aux Etats-Unis, par contre, l'activité semble réaccélérer au 4e trimestre.

Dans un contexte de plus en plus inflationniste, la Fed a accéléré la vitesse anticipée de son tapering et les anticipations de taux directeurs des membres du FOMC ont largement été revues à la hausse. Dans le même temps, la BCE a annoncé qu'elle relèvera temporairement les achats nets d'actifs de son programme APP pour compenser la fin de son programme PEPP en mars 2022.

Dans les économies émergentes, le mouvement de relèvement des taux directeurs se poursuit, sauf en Chine où la Banque centrale a réduit le taux de réserves obligatoires des banques et en Turquie, avec une nouvelle baisse de taux de 15% à 14%.

Actualités

Etudes pour le débat public