Espace adhrent
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Synthèse conjoncturelle > La production industrielle mondiale a ralenti

La production industrielle mondiale a ralenti

- Synthèse du 20 septembre 2021

20/09/2021

Les mouvements sur les marchés financiers ont été dominés par l'attente d'annonces sur un éventuel tapering à l'approche de la réunion de la FED cette semaine, et alors que l'inflation américaine a dépassé le seuil des 5%. La hausse des prix concerne de plus en plus les biens industriels, tandis que les tensions sur les approvisionnements pénalisent la production industrielle mondiale et particulièrement l'automobile.

Production industrielle   Chine Etats-Unis Zone eruo

Avec le rebond des ventes au détail et de l’inflation aux Etats-Unis, l’éventualité d’un tapering a de nouveau hanté les marchés. La Fed dévoilera en tout cas cette semaine ses prévisions de croissance et d’inflation, et les Dot plots (prévisions des gouverneurs sur le taux des Fed Funds d’ici 2023).

Les principales places boursières ont clôturé en baisse. Le rendement des obligations d’Etat américaines à 10 ans a légèrement augmenté et le dollar s’est apprécié vis-à-vis d’un panier de devises, celles des pays émergents subissant des pressions baissières importantes.

La production industrielle mondiale a ralenti mais reste 7% supérieure à son niveau pré-Covid. Elle a baissé en Chine, s’est stabilisée aux Etats-Unis et ralentit en zone euro. L’industrie, l’automobile surtout, est pénalisée par les délais d’approvisionnement, la hausse des coûts de production et la pénurie de semi-conducteurs.

Actualités

Etudes pour le débat public