Espace adhrent
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Synthèse conjoncturelle > La hausse des taux directeurs se poursuit et avec elle celle des taux souverains

La hausse des taux directeurs se poursuit et avec elle celle des taux souverains

- Synthèse du 26 septembre 2022

26/09/2022

Face à l'inflation, la remontée des taux directeurs se poursuit un peu partout dans le monde, dans le sillage de la Fed. Ce mouvement pousse les taux souverains à la hausse, notamment au Royaume-Uni où l’absence de financement des récentes annonces budgétaires a aussi provoqué une chute de la livre sterling.

Taux directeurs (graphique)

La Fed qui a relevé ses taux directeurs de 75 pb, prévoit désormais un resserrement plus soutenu (taux à 4,5% fin 2022, 4,75 fin 2023). Le chômage augmenterait de 0,5 point, un marqueur de récession selon la "Sahm Rule", mais la Fed attend une croissance du PIB de 1,2% en 2023.

D’autres pays ont également rehaussé leurs taux (Royaume-Uni, Suède, Indonésie, Philippines, Afrique du Sud) nombre de pays émergents étant contraints de suivre la Fed pour limiter les sorties de capitaux en plus de juguler l'inflation.

Seuls le Japon, la Turquie et la Chine échappent au resserrement général, au prix pour le premier d’une dépréciation historique du yen face au dollar (-20 % depuis le début 2022).

Les hausses de taux directeurs ont contribué à celle des taux souverains américains et européens ; une hausse accentuée au Royaume-Uni par les annonces budgétaires qui augmenteraient massivement les besoins de financement alors que les taux d’intérêt remontent

Actualités

Etudes pour le débat public