Espace adhrent
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Synthèse conjoncturelle > Guerre en Ukraine: sanctions inédites contre la Russie et chute du rouble

Guerre en Ukraine: sanctions inédites contre la Russie et chute du rouble

- Synthèse du 28 février 2022

28/02/2022

Dans la vague de sanctions adoptées en réaction à l'invasion de l'Ukraine, le gel des réserves de change à l’étranger de la Banque centrale de Russie ce samedi a contribué à une forte dépréciation du rouble face au dollar et à une réaction rapide de la banque centrale qui a relevé son taux directeur à 20% pour tenter de la contrer. Les marchés boursiers ont été secoués, beaucoup plus en Russie qu'en Europe. Mauvaise nouvelle pour les perspectives d'inflation, le conflit pousse les cours des matières premières et de l'énergie à la hausse.

Indice boursier russe

L’invasion de l’Ukraine a suscité une vague de sanctions économiques sans précédent dont le gel des réserves de change à l’étranger de la Banque centrale russe et l’exclusion de certaines banques du système de paiement Swift

Cela a contribué à une forte dépréciation du rouble face au dollar face à laquelle la Banque centrale a rapidement relevé son taux directeur à 20%. Le marché boursier russe a beaucoup plus chuté que les marchés européens.

Si les importations énergétiques depuis la Russie sont épargnées pour le moment par les sanctions, le conflit alimentera les hausses de prix des matières premières et de l’énergie. Le Brent dépasse légèrement 100 $ lundi matin.

Or, l’inflation énergétique est déjà très élevée en zone euro (+ 28,8% sur un an en janvier). Le taux d’inflation d’ensemble a lui été confirmé à 5,1 % sur un an.

Actualités

Etudes pour le débat public