Espace adhrent
Rester connecté
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Synthèse conjoncturelle
synthèse conjoncturelle (couverture)

Synthèse conjoncturelle

L'essentiel de la semaine

Chaque semaine pour nos adhérents, une analyse synthétique des faits et chiffres marquants de la conjoncture mondiale.

Publication réservée aux adhérents. En savoir plus.

Si vous êtes adhérent, connectez-vous pour avoir accès à plus d’informations.

Si vous souhaitez vous renseigner sur les modalités d’adhésion, contactez-nous.

Le panorama conjoncturel mondial ne s’est pas particulièrement assombri durant l’été

- Synthèse du 20 août 2019

20/08/2019

Monde - Croissance du PIB en volume

Alimentées surtout par le regain des tensions commerciales, les inquiétudes sur la croissance mondiale ont entrainé une fuite vers la qualité sur les marchés financiers. Depuis fin juillet, l’indice boursier mondial a reculé de 6,3%. Dans le même temps le taux souverain à 10 ans américain a perdu 46 points de base. Les taux suisse, allemand et français sont négatifs. L'encours total de titres publics à taux négatif aurait d'ailleurs doublé en 18 mois.

Or, le tableau de l'économie mondiale ne parait pas beaucoup plus sombre qu'avant l'été. Selon nos estimations, la croissance du PIB mondial a été un peu plus vive au 2e trimestre qu'au 1er. Le climat des affaires à l'échelle mondiale et en zone euro s'est certes dégradé dans l'industrie mais est résilient dans les services. Ce dernier a toutefois fléchi en Allemagne et aux Etats-Unis. Enfin le cours du pétrole a plutôt reflué.

Attention au divorce amorcé entre la macroéconomie et les marchés boursiers

- Synthèse du 23 juillet 2019

23/07/2019

Indice Dow Jones

Les indices boursiers américains et européens consolident les gains des dernières semaines, les investisseurs étant convaincus que la Fed et la BCE prendront un virage monétaire accommodant.

Pourtant, la production industrielle américaine a reculé au printemps pour le deuxième trimestre consécutif. La confiance des ménages reste cependant imperturbable, aidée par la faiblesse surprenante des prix à l’import. Le commerce asiatique ralentit en attendant les effets de la relance en Chine. Au Royaume-Uni, la livre sterling se déprécie à nouveau sur fond de ralentissement sous-jacent de l’activité.

Actualités

Ne manquez pas