Espace adhrent
Rester connecté
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Synthèse conjoncturelle
synthèse conjoncturelle (couverture)

Synthèse conjoncturelle

L'essentiel de la semaine

Chaque semaine pour nos adhérents, une analyse synthétique des faits et chiffres marquants de la conjoncture mondiale.

Publication réservée aux adhérents. En savoir plus.

Si vous êtes adhérent, connectez-vous pour avoir accès à plus d’informations.

Si vous souhaitez vous renseigner sur les modalités d’adhésion, contactez-nous.

Entre inquiétudes sur la tech et hausse des taux d’intérêt, les Bourses ont chuté à l’échelle mondiale

- Synthèse du 15 octobre 2018

15/10/2018

 Indice boursier mondial

Les Bourses mondiales ont fortement chuté les 10 et 11 octobre. Les inquiétudes relatives au protectionnisme américain se sont conjuguées à la baisse des valeurs technologiques (dont l'indice au sein du S&P 500 a chuté de 6,7% en 10 jours). Le mouvement de repli initié à Wall Street s’est très vite répandu, affectant les places européennes et émergentes.

Le désintérêt des investisseurs pour les marchés d’actions est aussi lié à la remontée des taux d’intérêt aux Etats-Unis (et aux anticipations de nouvelles hausses), qui rendent plus attractifs les produits obligataires.

L'accord USMCA offre un répit, mais les menaces de hausses tarifaires pèsent sur le climat des affaires

- Synthèse du 8 octobre 2018

08/10/2018

Indice PMI mondial manufacturier

L’accord USMCA (US, Mexico and Canada Agreement) a fait baisser d’un cran l’escalade protectionniste même si les mesures sur l’acier et l’aluminium restent en vigueur. Mais le répit sera sans doute de courte durée. La perspective de nouvelles mesures tarifaires à l’encontre de la Chine et sur l’automobile pèse sur le climat des affaires.

L’indice PMI mondial dans le secteur manufacturier recule depuis le début de l’année, même s’il reste au-dessus de 50. Cette tendance baissière est aussi visible en zone euro, en Chine ou au Brésil, et au Japon dans l'enquête Tankan. Les entreprises américaines restent, elles, optimistes, malgré un léger fléchissement de l'ISM manufacturier.

Actualités

Ne manquez pas