Espace adhrent
Rester connecté
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Synthèse conjoncturelle
synthèse conjoncturelle (couverture)

Synthèse conjoncturelle

L'essentiel de la semaine

Chaque semaine pour nos adhérents, une analyse synthétique des faits et chiffres marquants de la conjoncture mondiale.

Publication réservée aux adhérents. En savoir plus.

Si vous êtes adhérent, connectez-vous pour avoir accès à plus d’informations.

Si vous souhaitez vous renseigner sur les modalités d’adhésion, contactez-nous.

Les voyants de la croissance US au vert sur fond de nouvelle tension sur le prix du pétrole

- Synthèse du 23 avril 2019

23/04/2019

Une nouvelle zone de friction pour l’économie mondiale pourrait s’ouvrir sur le front du prix du pétrole : la menace américaine d’annuler les exemptions à l’embargo sur les exportations de pétrole iranien est susceptible de déséquilibrer le marché pétrolier alors que le prix du pétrole a déjà progressé de 22,4 % depuis fin 2018.

La tonalité des indicateurs de conjoncture industrielle parus ces derniers jours a été plutôt positive: signes d’atterrissage de l’activité industrielle et indices PMI du secteur manufacturier se stabilisent.
Alors que les voyants de la croissance américaine au premier trimestre ont reverdi, la tonalité est cependant moins brillante en zone euro où l’indice de confiance des consommateurs a connu une nouvelle petite décrue en avril et où l’indice PMI des activités de services est à nouveau en baisse.

Accalmie des marchés boursiers mais des fragilités réapparaissent sur les changes plus particulièrement sur les devises des économies les plus fragiles.

En Chine, le scénario d’un ralentissement sans heurts de la croissance tient toujours

- Synthèse du 15 avril 2019

15/04/2019

Chine : importations de marchandises

Le FMI a abaissé sa prévision de croissance pour l’économie mondiale à 3,3% en 2019, soit moins 0,2 point par rapport à janvier dernier, laissant inchangée celle pour 2020 à 3,6%. Si le FMI rejoint notre prévision de croissance pour la France en 2019 (1,3%) établie dès septembre dernier, notre scénario est plus prudent notamment pour les Etats-Unis, la zone euro, le Japon et la Chine.

Le FMI a légèrement revu à la hausse sa prévision pour la Chine (+6,3% en 2019). La forte contraction des importations chinoises confirme le ralentissement de l’activité, mais les nouvelles mesures de relance atténuent le risque de hard landing, tout comme l’espoir d’un accord commercial sino-américain. Notre scénario d’un atterrissage en douceur de la croissance chinoise (+6,0% en 2019) reste de mise.

Actualités

Ne manquez pas