Espace adhrent
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Synthèse conjoncturelle
synthèse conjoncturelle (couverture)

Synthèse conjoncturelle

L'essentiel de la semaine

Chaque semaine pour nos adhérents, une analyse synthétique des faits et chiffres marquants de la conjoncture mondiale.

Publication réservée aux adhérents. En savoir plus.

Si vous êtes adhérent, connectez-vous pour avoir accès à plus d’informations.

Si vous souhaitez vous renseigner sur les modalités d’adhésion, contactez-nous.

La reprise s'essouffle en Chine alors que les pays émergents sont soumis à de nombreux risques

- Synthèse du 19 avril 2021

19/04/2021

Les pays émergents sont soumis à de nombreux risques, y compris en Chine où la reprise semble s'essouffler. L'activité accélère aux États-Unis, du fait des mesures budgétaires et de la réouverture de l'économie.

Alors que la situation sanitaire se dégrade fortement (en Turquie, en Inde et au Brésil notamment) plusieurs pays émergents souffrent de l'accélération de l'inflation. La remontée des taux souverains américains fait par ailleurs peser un risque de sortie des capitaux des pays émergents les plus fragiles et, par conséquent, de déstabilisation de leur taux de change.
En Chine, l'effet de rattrapage dû à la sortie de crise semble s'essouffler , d'autant plus que la croissance chinoise s'est faite au prix d'une forte augmentation de la dette non financière en 2020.

L'activité accélère aux États-Unis, du fait des mesures budgétaires et de la réouverture de l'économie. En Europe, les signaux sont plus contrastés. Le rebond des ventes au détail en zone euro en février pourrait être de courte durée et la demande semble encore quelque peu dégradée. En France, il existe cependant des signaux positifs.

Les marchés financiers occidentaux dopés par les perspectives de reprise

- Synthèse du 12 avril 2021

12/04/2021

Selon les prévisions du FMI publiées le 6 avril, les Etats-Unis retrouveront rapidement leur trajectoire pré-Covid, contrairement à l’Europe. Depuis, l'administration Biden a annoncé de nouvelles dépenses en faveur des infrastructures. Les perspectives d'une reprise soutenue ont dopé les marchés financiers américains et européens.

Cours des actions

Le FMI a revu en hausse ses perspectives économiques mondiales mais souligne de profondes divergences, comme nos Perspectives de mars. Sur 2020-22, la perte de revenu par rapport à la trajectoire pré-Covid équivaut à 20% du PIB par habitant de 2019 pour les pays émergents (hors Chine), 11% pour les pays avancés. Grace à la stimulation budgétaire et à l'avancée rapide de la vaccination, les États-Unis rejoindraient rapidement leur trajectoire initiale, pas l’Europe.

Ces perspectives ont contribué à la forte hausse des marchés financiers occidentaux. Le S&P 500 qui volait déjà de record en record, a été imité par l’Euro Stoxx, à la faveur aussi du rebond du climat des affaires en zone euro ( PMI composite: +4 point en mars).

Actualités

Etudes pour le débat public