Espace adhrent
Rester connecté
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Synthèse conjoncturelle
synthèse conjoncturelle (couverture)

Synthèse conjoncturelle

L'essentiel de la semaine

Chaque semaine pour nos adhérents, une analyse synthétique des faits et chiffres marquants de la conjoncture mondiale.

Publication réservée aux adhérents. En savoir plus.

Si vous êtes adhérent, connectez-vous pour avoir accès à plus d’informations.

Si vous souhaitez vous renseigner sur les modalités d’adhésion, contactez-nous.

La remontée de l’appétence au risque masque la dégradation des indicateurs conjoncturels

- Synthèse du 21 octobre 2019

21/10/2019

Monde - Production industrielle (51 pays)

Après l'amorce d'une détente du conflit commercial sino-américain, la menace d'un "No deal" s'est un peu éloignée même si l'issue du Brexit reste très incertaine. Dans ce contexte, la livre s'est fortement appréciée en dépit des mauvais indicateurs britanniques, avec tout récemment le vif recul de l'emploi.

Les marchés boursiers mondiaux ont renoué avec la hausse, la volatilité s'est affaiblie et les spreads de taux ont rétréci.Cette remontée de l’appétence au risque masque la nouvelle dégradation des indicateurs macro-conjoncturels. Le ralentissement chinois a été une nouvelle fois confirmé, tout comme celui de l'activité industrielle mondiale.

L'accord verbal entre la Chine et les Etats-Unis sur le volet commercial redonne des couleurs aux marchés

14/10/2019

Bourse de New-York : S&P 500

Les délégations chinoises et américaines ont conclu un accord verbal en fin de semaine passée: la Chine s'engage à acheter davantage de produits agricoles américains contre la suspension des hausses tarifaires qui devaient entrer en vigueur cette semaine et en décembre.

Ce Phase One Deal selon les termes du Président Trump laisse entrevoir une détente, au conditionnel cependant l’accord définitif restant à rédiger. Les marchés boursiers ont réagi positivement, clôturant en hausse à l'instar du S&P 500 et l'attractivité des valeurs refuge s'est atténuée.

Les exportations chinoises se sont de nouveau contractées en septembre. L'excédent vis à vis des Etats-Unis ne diminue par pour autant en raison de la baisse très prononcée des importations chinoises.

Actualités

Ne manquez pas