Espace adhrent
Rester connecté
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Lettre de Rexecode > La note des pays dépend désormais de leur compétitivité

La note des pays dépend désormais de leur compétitivité

- Lettre du 15 janvier 2012

20/01/2012

Michel DIDIER
Daniela ORDONEZ

Standard & Poor's a abaissé en janvier la note de neuf pays de la zone euro dont la France. L'agence souligne, comme le fait Coe-Rexecode depuis longtemps, que les divergences de compétitivité sont tout aussi importantes pour l’avenir de la zone euro que les divergences budgétaires.

© Irochka - Fotolia.com

Le 13 janvier 2012, Standard & Poor's a abaissé la note à long terme de la France de AAA à AA+. Dans les deux cas, le risque d’investissement des obligations est jugé très faible.

L'agence souligne que : (1) "les problèmes financiers auxquels la zone doit faire face sont au moins autant la conséquence du laxisme budgétaire à la périphérie de la zone euro que des divergences en matière de compétitivité ..." ; (2) "un processus de réformes basé sur le seul pilier de l'austérité budgétaire risque d'aller à l'encontre du but recherché".

Coe-Rexecode attire depuis longtemps l'attention sur le premier point. Sur le second point, au contraire, nous pensons que le report des décisions budgétaires provoquerait de nouvelles crises. Des nouvelles règles européennes de convergence budgétaire sont en place depuis fin 2011. Le problème est que pour l’instant très peu des décisions ont reçu une application concrète.

Voir les documents

Actualités

Ne manquez pas